Infos | Tous les articles


Ces vendredi et samedi, les élections régionales et le premier tour des sénatoriales partielles ont eu lieu en Tchéquie. En dehors de Prague, les électeurs ont été conviés aux urnes dans toutes les régions. Les sénatoriales partielles concernaient 27 circonscriptions, donc le tiers du Sénat. Lors des régionales, les électeurs ont décidé de la composition des conseils régionaux pour les quatre années à venir. Ce samedi, il en est décidé. Pour les sénatoriales, il faudra encore attendre le second tour, pour connaître les résultats définitifs. Selon les premiers résultats publiés, il apparaît que les régionales et le premier tour des sénatoriales partielles ont été remporté par la première force de l'opposition de droite, le Parti civique démocrate. Aux régionales, il arrive en tête devant les communistes et les sociaux-démocrates. Au sénatoriales, premier aussi, devant les communistes et les chrétiens-démocrates. En ce qui concerne la participation au vote, elle tourne autour des 27 %. On note un pourcentage un peu plus élevé pour les sénatoriales. Du côté de la social-démocratie, leader de la coalition gouvernementale, on ne veut pas encore se prononcer. Du côté des chrétiens-démocrates, le président du parti, Miroslav Kalousek a déclaré, en prennant connaissance des premiers résultats, qu'il était désagréable d'apprendre que les communistes avaient fait un bon score et, aussi, que la participation aux élections avait été très faible. Pour le second tour des sénatoriales, Kakousek a annoncé des désistements en faveur des candidats du Parti civique démocrate dans les circonscriptions où ils seront en ballotage avec les communistes. Du côté de la plus petite formation de la coalition gouvernementale, l'Union de la liberté/Union démocratique, on est satisfait et n'en attendait pas plus, des sénateurs de la formation ayant des chances d'être élus.