Infos | Tous les articles


La République tchèque deviendra membre de l'Union européenne le 1er mai. C'est à ce moment que culmineront les festivités en Tchéquie. Ce 30 avril, on a beaucoup vu le Premier ministre, Vladimir Spidla, qui s'est promené dans le centre de Prague, au marché européen présentant les stands des 25 pays de l'Union. Vladimir Spidla a, de nouveau, répété que la Tchéquie ne perdrait pas sa souveraineté en entrant dans l'Union européenne, elle la partagera avec les 24 autres membres. Le président de la République, Vaclav Klaus, a signé son nouveau livre sur l'Europe. L'intérêt était important, même de la part des touristes étrangers, dans le centre de Prague. Vaclav Klaus a qualifié le 30 avril de journée importante, le dernier jour, selon lui, de l'indépendance de la République tchèque. Il a répété que l'entrée dans l'Union entraîne une certaine limitation de la souveraineté de l'Etat. Il a déclaré, aussi, qu'il ne comptait pas hissé le drapeau de l'Union européenne au Château de Prague, après minuit, mais qu'il ne manquerait pas lors de sa rencontre avec les représentants constitutionnels, ce soir. Il ne participera pas aux festivités de l'adhésion à Prague, mais sous la colline de Blanik, lieu mystique où se dérouleront les fêtes printannière des feux celtes. L'entrée dans l'Union européenne de la Tchéquie couronne les efforts de longues années des politiciens et diplomates tchèques. Les citoyens, eux sont divisés: certains attendent une amélioration de leur niveau de vie, d'autres craignent les augmentations et une forte concurrence.