Infos | Tous les articles


Fin, dimanche, à Brno, du congrès du parti social-démocrate qui a élu à sa tête Stanislav Gross. Le ministre des Finances Bohuslav Sobotka est devenu le premier vice-président du parti. Les résultats du congrès peuvent influencer la composition du cabinet. Le ministre de l'Agriculture Jaroslav Palas est décidé de quitter le gouvernement. Le candidat échoué au poste de président et de vice-président du parti, Zdenek Skromach, ministre du Travail et des Affaires sociales, envisage également son départ. Stanislav Gross compte cependant sur lui pour le poste de vice-premier ministre. Affermi dans sa position par le mandat exprimé par des délégués au congrès, Stanislav Gross préfère le maintien de l'actuelle coalition gouvernementale. La résolution du congrès invite d'ailleurs le Premier ministre, les ministres sociaux-démocrates et les députés à empêcher la tenue d'élections parlementaires anticipées. C'est le parti d'opposition l'ODS qui compte initier la question de confiance, mardi, à la chambre des députés. L'avenir de la coalition dépend de la réaction du parti chrétien-démocrate, membre de la coalition gouvernementale, qui a demandé le départ de Stanislav Gross de la tête du cabinet à cause des circonstances douteuses du financement de son appartement et des affaires d'entreprise de son épouse. Selon le chef du parti chrétien-démocrate, Miroslav Kalousek, il n'y a que deux variantes de solution de la crise gouvernementale: soit le cabinet actuel sans Gross, soit les élections anticipées.