Infos | Tous les articles


Le ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg se rendra, dimanche, au Proche Orient. En tant que chef de la diplomatie du pays qui a pris la présidence tournante de l’UE, le ministre conduira une mission diplomatique dont la tâche consistera à tenter de trouver des solutions au conflit sanglant entre le Hamas et Israël. La délégation comprendra le haut représentant pour la politique de sécurité Javier Solana, la commissaire européenne aux Relations extérieures Benita Ferrero-Waldner ainsi que les ministres des Affaires étrangères de France et de Suède. L’Egypte sera la première escale de ce périple qui va mener ensuite la délégation en Israël et en Palestine, avant de s’achever, mardi, en Jordanie. Sont prévues des rencontres avec le chef de la diplomatie égyptienne, Ahmed Aboul Gheit, avec le président israélien Shimon Peres, le premier ministre Ehoud Olmert, le ministre de la Défense, Ehoud Barak, la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, et le premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayad. En Jordanie, Karel Schwarzenberg sera reçu par le premier ministre Nadir Al Dahabi. Il n’est pas exclu que le ministre tchèque rencontre le président français Nicolas Sarkozy qui sera en tournée au Proche-Orient lundi et mardi. L’objectif de la mission est d’entamer un dialogue avec les partenaires au Proche Orient, de coordonner les positions de l’UE et d'examiner les possibilités pour réinstaurer un cessez-le-feu et pour acheminer une aide humanitaire à la population civile dans la bande de Gaza, apprend-on de source du ministère tchèque des Affaires étrangères.