Infos | Tous les articles


La Commission européenne s’intéresserait de près à la procédure d’abattage des arbres du Massif de la Šumava contaminés par un insecte xylophage appelé scolyte. Une information confirmée par le ministère tchèque des Affaires étrangères. A l’heure actuelle, un groupe d’activistes écologistes s’efforce d’empêcher cet abattage manuel, autorisé par le ministre de l’Environnement. D’après le serveur Aktualne.cz, la Commission européenne a demandé en juin à la diplomatie tchèque de lui expliquer la situation en cours dans les zones protégées du parc de la Šumava. Ensuite, la Commission décidera si elle entame ou non une procédure pouvant mener à une sanction ou une amende. Le parc naturel de la Šumava fait partie du système européen de territoires protégés Natura 2000, une des priorités de Bruxelles.

Ce jeudi, les forces de l’ordre sont à nouveau intervenues contre une dizaine d’activistes écologistes qui essayaient d’empêcher l’abattage d’arbres contaminés. D’après le porte-parole de la police, environ 15 activistes se sont enchaînés à quatre arbres et deux manifestants ont aussi grimpés au sommet d’un arbre pour brandir une banderole dénonçant l’abattage. Sur les 76 activistes sur place, 26 ont été arrêtés mercredi et plusieurs autres déplacés de la zone. L’administration du parc naturel qui estime la mesure d’abattage nécessaire, a décidé de procéder à celui-ci pour environ 4 000 arbres et a l’intention d’avoir recours à des machines pour accélérer l’opération.