Infos | Tous les articles


Les soldats tchèques pourraient participer à la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali. C’est le secrétaire d’Etat, Daniel Koštoval, qui l’a fait savoir ce jeudi dans une interview pour le site web du ministère de la Défense. Les Tchèques sont déjà présents au Mali dans le cadre d’une mission de formation de l’Union européenne, destinée à former des soldats locaux. Si le mandat des Tchèques expire à la fin du mois de juin, le ministère de la Défense souhaite le prolonger jusqu’à la fin de l’année, afin que les soldats tchèques puissent éventuellement participer à la mission MINUSMA de l’ONU au Mali. La Chambre des députés doit approuver au mois de septembre, le plan de participation aux opérations à l’étranger pour les années à venir. Les ministres de la Défense doivent se réunir prochainement à Bruxelles, où il sera question de l’avenir de la mission de l’ONU en Afghanistan, à laquelle les Tchèques participent également.

Au mois de janvier 2013, la France avait lancé l’intervention militaire Serval, dirigée contre les extrémistes liés au groupe terroriste Al- Qaïda, qui avait occupé le nord du Mali en 2012. L’Union européenne a par la suite rejoint la zone avec une mission de formation, lors de laquelle les Tchèques avaient tout d’abord protégé le commandement à Bamako, puis participé à la formation des soldats maliens. La mission de maintien de la paix des Nations Unies, qui a commencé au mois de juillet dernier, est principalement composée de soldats issus des pays africains.