Infos | Tous les articles


La nouvelle régulation du ministère de l’Environnement relative aux règles de l’abattement des arbres entre en vigueur ce samedi. Elle remplace l’ancien texte qui permettait aux propriétaires des maisons de couper n’importe quel arbre sur leur terrain mais dans le même temps réglementait l’abattement des arbres fruitiers dans les jardins. Selon le ministère, la régulation avait pour conséquence une disparition considérable de la verdure ainsi que la discrimination des propriétaires des arbres fruitiers. Les nouvelles dispositions autorisent la coupe d’arbres fruitiers dans tout type de jardins, de terrains privés, de colonies de jardinage ou dans l’espace public. En revanche, une autorisation est demandée pour couper un arbre d'un autre type dont la hauteur dépasse 1m30 et le périmètre est plus grand que 80cm. L’autorisation est délivrée par les communes sans frais dans un délai de trente jours.

La nouvelle régulation s’inscrit dans un débat sur la gestion de la verdure dans l’espace public tchèque. Son autre volet, plus controversé, concerne l’avenir des allées longeant les routes. Créées pour la plupart pendant le règne de Marie-Thérèse au XVIIIe siècle, les allées d’arbres sont critiquées par certains pour aggraver les conséquences des accidents de route. Néanmoins, selon l’ONG écologiste Arnika, la présence des arbres tout au long d’une route accroît l’attention du chauffeur. De plus, l’arbre n’est pas la cause d’un accident, lequel est souvent lié à la grande vitesse ou à la conduite hasardeuse.