Infos | Tous les articles


Plusieurs villes dans la région d’Olomouc (Moravie), comme Šternberk, Moravský Beroun et Hranice, se sont lancées dans un projet pilote visant à employer les personnes au chômage de longue durée. En collaboration avec les bureaux de travail, l’Agence pour l’inclusion sociale et les organisations non gouvernementales, les mairies ont mis en place un système d’emploi des personnes souffrant de l’exclusion sociale, souvent des Roms. La nouveauté de ce régime qui s’étale sur deux ans consiste dans la combinaison de différents instruments de la politique d’emploi jusqu’alors réalisés séparément. Actuellement, soixante personnes participent à ce projet. Elles ont passé les premiers trois mois en travaillant 40 heures par semaine quand leur salaire s’ajoutait aux aides sociales. Puis, elles ont effectué six mois de service d’intérêt public (souvent le nettoyage des rues). Enfin, les organisateurs du projet s’efforcent de leur trouver un travail dans le secteur privé avec un salaire subventionné par l’Etat pendant la première année. Le succès de cette phase est encore à voir car huit mois se sont écoulés depuis le lancement du projet et en février, les premiers participants sont attendu dans leurs nouveaux postes. Selon Vojtěch Pelikán, rédacteur pour le journal en ligne, Deník Referendum, les coûts pour la réalisation de ce projet sont plus élevés du fait de la combinaison des différents instruments, néanmoins, ils ne dépasseraient pas les coûts de la politique nationale d’incitation aux investissements directs étrangers.