Infos | Tous les articles


Le cannabis médical sera très probablement plus facile d’accès en République tchèque à compter de cet été. Ce mercredi, le ministre de la Santé, Svatopluk Němeček, a indiqué qu’une nouvelle réglementation devrait entrer en vigueur en juin. Selon celle-ci, le spectre des différentes sortes de cannabis autorisées devrait être élargi et la quantité limite pour les patients passerait de 30 à 180 grammes. La loi autorisant l’usage thérapeutique du cannabis est entrée en vigueur en avril 2013 en République tchèque, celle-ci rejoignant le cercle fermé des pays ayant franchi le pas en Europe. Avant cela, aucune personne malade, susceptible d’atténuer ses souffrances avec cette substance, ne pouvait se procurer de médicaments. Ces achats sont conditionnés par la délivrance préalable d’une ordonnance électronique pour empêcher les abus. L'usage du cannabis peut atténuer les symptômes de certaines maladies comme le cancer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, le psoriasis ou l'eczéma atopique. Par ailleurs, en décembre dernier, la société Elkoplast Slušovice a remporté l’appel d’offres lancé par l’Institut national pour le contrôle des médicaments pour devenir l’unique cultivateur autorisé en République tchèque de cannabis à des fins médicales. 40 kilos doivent cultivés par an pour un montant maximal de 4,2 millions de couronnes (153 000 euros). L’objectif est de proposer un cannabis moins cher que celui importé des Pays-Bas, dont le prix est d’environ 300 couronnes (10,9 euros) par gramme. Le prix du gramme produit par Elkoplast doit être de 68 couronnes hors taxes (2,47 euros).