Infos | Tous les articles


La première césarienne de l’histoire à laquelle mère et nouveau-né auraient tous les deux survécu a probablement été réalisée à Prague en 1337. L’intervention chirurgicale se serait déroulée directement dans la cour du roi de Bohême Jean 1er de Luxembourg. La mère était sa deuxième épouse Béatrice de Bourbon et l’enfant Venceslas 1er, demi-frère de Charles IV. L’information a été communiquée par le docteur Antonín Pařízek, professeur à la première faculté de médecine de l’Université Charles. Elle est basée sur les résultats des recherches menées en commun avec deux historiens de l’Institut d’histoire de la médecine et des langues étrangères de la première faculté de médecine de l’Université Charles et de l’Institut de l’histoire mondiale de la Faculté des lettres de l’Université Charles. Si une césarienne était théoriquement possible au XIVe siècle, elle était toutefois presque toujours synonyme de mort pour la mère. « Nous n’avons pas de preuve directe, mais cinq preuves indirectes qui témoignent que la reine Béatrice a survécu à l’intervention, a confirmé Antonín Pařízek. Selon lui, cette information pourrait constituer un tournant dans l’histoire de la médecine. Jusqu’à présent, la première opération connue et réussie en Occident l'a été sur une femme vivante en l'an 1500. Le travail du groupe d’experts tchèques a été publié en août dernier dans la revue « Česká gynekologie ».