Infos | Tous les articles


La récente décision du président Miloš Zeman de ne pas remettre une décoration d’Etat au survivant de l’holocauste Jiří Brady a suscité la controverse. Jiří Brady, 88 ans, est un déporté survivant des camps d’Auschwitz et de Terezín. Toute sa vie, il a écrit des livres et donné des conférences sur les horreurs du régime nazi. Jiří Brady, oncle du ministre de la Culture Daniel Herman, devait recevoir une décoration d’Etat à l’occasion de la fête nationale du 28 octobre. Or, le chef de l’Etat aurait décidé de ne pas récompenser M. Brady à cause de la récente rencontre entre le ministre chrétien-démocrate de la Culture et le dalaï-lama, une rencontre non-souhaitée par Miloš Zeman. Le porte-parole du président, Jiří Ovčáček, n’a pas confirmé cette information, en indiquant qu’aucune liste des personnalités décorées n’a été publiée.

La décision du président de la République a été contestée par de nombreuses personnalités de la vie publique. Prêtre et lauréat du prestigieux prix Templeton, Tomáš Halík a incité au boycott de la cérémonie officielle du 28 octobre, organisée au Château de Prague. Le vice-président de la Chambre des députés Petr Gazdík (STAN) a annoncé la tenue d’une manifestation de commémoration de la fête nationale sur la place de la Vieille-Ville, à laquelle devraient participer les ministres de la Culture et de l’Agriculture. Les présidents des deux chambres du Parlement, Milan Štěch et Jan Hamáček, demandent des explications au chef de l’Etat.