Infos | Tous les articles


Huit hommes sont morts asphyxiés dimanche matin dans l'incendie d'un foyer pour personnes souffrant de handicaps mentaux à des degrés divers située à Vejprty, près de Chomutov, dans le nord-ouest de la Bohême. Trente autres personnes ont été blessées dont quatre se trouvent dans un état grave. Le bilan est provisoire et pourrait encore s’alourdir. Les victimes sont des adultes handicapés accueillis au sein de l’établissement.

Ce dimanche, le Premier ministre tchèque Andrej Babiš et le directeur des sapeurs-pompiers Drahoslav Ryba se sont rendus sur les lieux. Le chef du gouvernement, ainsi que plusieurs ministres ont exprimé leurs condoléances aux proches des victimes.

L'incendie a éclaté dimanche matin avant 5h00 pour une raison encore inconnue. Les services de secours ont déclenché le plan d'urgence et plusieurs ambulances, dont deux en provenance d'Allemagne, se sont rendues sur place. Un hélicoptère n'a pas pu décoller en raison du mauvais temps.

D’après la maire de Vejprty, Jitka Gavdunová, le foyer avait un bon équipement anti-incendie. Les détecteurs de fumées étaient placés aux toilettes, or le feu s’est déclaré dans une salle d’animation.

Il s’agit du deuxième incendie le plus tragique survenu en République tchèque depuis 1990, après celui d’octobre 2010 qui a causé la mort de neuf SDF à Prague.

Le président Zeman a annoncé qu'il allait décorer à l'automne prochain le policier qui a réussi à sauver neuf personnes des flammes au péril de sa vie.