Ce que nous avons lu dans vos lettres ...

30-07-2005

Merci à tous ceux qui nous écoutent et nous écrivent même pendant les vacances. Certains auditeurs ne nous oublient pas même au bord de la mer et nous écrivent même s'ils pourraient s'adonner à des activités bien plus agréables. Nous allons vous en donner tout de suite les preuves en citant vos lettres.

"Nous voici en famille en Grèce, sous un soleil incitant à beaucoup nager, nous écrit M. Jacques Augustin. Si la radio est délaissée un peu, je ne vous oublie pas et suis heureux de vous adresser à toutes et à tous mon meilleur souvenir hellénique depuis la grande Ile d'Eubée."

"Ouf, l'été revient, lisons nous dans la lettre de M. Marthoud de France, les gens qui ont des piscines commencent à rêver pour un bain hypothétique qui sera d'un coût élevé, et pour amortir les travaux il faudra qu'ils se noient dedans, je plaisante. Notre belle région a de la chaleur, 25 à 30 degrés pendant environ deux mois les bonnes années, quoique ces temps-ci la chaleur est élevée, 35 degrés. Je suis avec attention vos analyses en rapport des événements."

Quant à notre auditeur Philippe Marsan, il suit attentivement la situation dans notre rédaction. Il ne lui a pas échappé que l'un des nôtres, notre collègue Guillaume Narguet, s'est marié. "Félicitations pour le mariage de Guillaume Narguet et de son épouse, écrit Philippe Marsan, voilà une très belle entente franco-tchèque. Que du bonheur pour eux, et merci aussi à votre rédaction pour toutes les émissions si passionnantes."

 

M. Jacques Augustin nous remercie dans sa lettre des petits souvenirs qu'il a reçus de Radio Prague pour sa participation au concours de Radio Prague qui a porté cette fois-ci sur la bière tchèque. Il espère, et nous aussi, que ce sera mieux la prochaine fois. " Je vous remercie également, ajoute-t-il, pour les deux dernières carte QSL obtenues dont une montrant Janske Lazne est splendide. La collection de votre auditeur s'enrichit au niveau tchèque. En échange, j'ai le plaisir de vous adresser dix nouveaux rapports d'écoute qui, je l'espère, seront utiles pour votre équipe et vos services techniques. Tout cela passe aussi par un amour des ondes courtes que Radio Prague soutient si bien avec l'incontournable "73 de Radio Prague" en nous donnant des échos des avancées du numérique ou quelques nouvelles des autres stations de radiodiffusion. J'ai réservé une attention toute particulière au voyage en Chine et au Japon du Premier ministre tchèque. Des marchés ont, je crois, été signés sans qu'on ait évoqué pour autant le respect des droits de l'homme. La République tchèque est bordée par sept pays, mais avec lequel entretient-elle les meilleurs rapports commerciaux voire politiques ? », demande M Augustin à la fin de sa lettre.

En ce qui concerne les rapports commerciaux, c'est l'Allemagne qui est le meilleur et le plus important partenaire de la République tchèque. Cela ne peut d'ailleurs étonner que celui qui ne se rend pas compte de l'importance économique de l'Allemagne au niveau européen. Sur le plan politique, la situation est un peu plus compliquée bien que les relations entre les deux pays soient très correctes et même, j'ose dire, amicales. Elles sont pourtant alourdies par les séquelles du passé. L'image idyllique des relations tchéco-allemandes est ternie de temps en temps par les résidus de la Deuxième Guerre mondiale, le transfert des Allemands des Sudètes au lendemain de la guerre et les décrets du président Benes qui sont évoqués, de temps en temps, notamment par des membres de la Landsmanchaft des Allemands des Sudètes.

 

Jan HusJan Hus "Aujourd'hui se tient à Pontoise une grande fête organisée par le Club des archers de Pontoise qui a invité de nombreux clubs de toute la France, nous écrit M. Michel Minouflet de France. Je vais y aller faire un petit tour à pied, ce sera une promenade d'environ vingt minutes et comme la pluie a cessé et que ce dimanche est assez beau... Voici une nouvelle question que je vous propose pour un prochain "Courrier des auditeurs" : Est-ce qu'en République tchèque on organise également des fêtes de ce genre, des reconstructions historiques ?"

Bien sûr, des fêtes et reconstructions historiques sont organisées surtout en été mais aussi pendant pratiquement toute l'année, non seulement dans des châteaux mais aussi dans des villes tchèques. Récemment, par exemple, le 6 juillet dernier, on a commémoré dans le centre de Prague le 590e anniversaire de la mort de Jan Hus, réformateur de l'Eglise catholique, brûlé vif pour hérésie lors du concile de Constance. A cette occasion, plusieurs manifestations ont été présentées devant le monument de Jan Hus, place de la Vieille ville. La fin tragique de sa vie a été évoquée à cette occasion par un oratorio et un spectacle chorégraphique. En septembre aura lieu à Prague un grand défilé à la mémoire de l'empereur Charles IV ayant régné au XIVe siècle et qui a hissé la capitale de Bohême au niveau d'une métropole européenne. Le défilé de personnages en costumes historiques représentant Charles IV et sa cour traversera une grande partie de la ville, s'arrêtera à plusieurs endroits pour assister à des spectacles historiques et arrivera finalement au Château de Prague où l'empereur sera reçu par le président Vaclav Klaus.

Chaque année, on organise aussi des reconstructions de plusieurs batailles historiques ayant eu lieu sur le territoire tchèque. Cette année, en décembre, à l'occasion du bicentenaire de la bataille d'Austerlitz - Slavkov, bataille des trois empereurs qui a été probablement la plus grande victoire de Napoléon, on prépare à l'endroit où elle a eu lieu, non loin de la ville de Brno, en Moravie, une gigantesque reconstruction de la bataille à laquelle participeront d'innombrables figurants et membres de clubs d'histoire militaire.

Et c'est tout pour aujourd'hui. Merci de nous avoir suivis. Merci d'écouter les émissions de Radio Prague et de nous écrire.

30-07-2005