L’Euro 2016 et beaucoup d’autres sujets traités dans les lettres de nos auditeurs

27-07-2016

Comme chaque mois, nous vous proposons des extraits des derniers messages et lettres de nos auditeurs qui ont réagi aux émissions récemment diffusées par Radio Prague.

Dans son courriel du 12 juillet, M. Christian Ghibaudo nous a adressé un message amical en y ajoutant un petit commentaire relatif à nos programmes :

Photo: Štěpánka BudkováPhoto: Štěpánka Budková « C’est toujours avec grand plaisir que j’ai reçu votre dernière lettre avec la QSL et aussi le fanion souvenir des 80 ans de Radio Prague. 80 ans, c’est un bel âge, et je suivrai avec plaisir votre émission spéciale le 31 août prochain. A ce propos, ce jour-là, les émissions seront-elles uniquement sur Internet ou alors aurez-vous un relais éphémère sur les ondes courtes ? Très intéressante a été la rubrique consacrée à la victoire de la Tchécoslovaquie au Championnat d’Europe de football en 1976, il y a donc 40 ans. Avec l’Euro 2016 en France, c’était d’actualité. Malheureusement, ni la Tchéquie, ni la France n’ont été vainqueur cette année... »

Pour répondre très simplement à la question de notre ami Christian, l’émission que nous avons prévue pour le 31 août prochain sera diffusée uniquement sur Internet... Et voici un extrait d’une lettre un peu plus « ancienne » se rapportant également à l’Euro 2016 de football et dans laquelle, encore avant la fin de la compétition, M. Gilles Gautier nous a écrit :

« Naturellement, c'est toujours un plaisir de vous écouter, d'entendre Guillaume. Bon, je pense qu'il aurait aimé que l'équipe tchèque aille plus loin dans cette compétition, mais pour cela il faut être bon, comme la France. Non, je blague, car il faut être honnête, pour le moment, même si elle continue, on ne peut pas dire que c'est du beau football. Dans chaque match il y a eu du bon et du mauvais. Mais pour moi, pour arriver au bout, il va falloir hausser le niveau de jeu. Le principal étant de gagner la finale! »

Certains de nos programmes ont été commentés, aussi, dans deux lettres qui nous ont été envoyées par M. Jean-Michel Aubier :

La Fiancée vendueLa Fiancée vendue « Concernant les réactions en République tchèque au Brexit, on peut se féliciter que Václav Klaus ne soit plus en charge des affaires du pays. Mais le débat sur le retrait de la République tchèque se posera tôt ou tard. Les émissions vers l'étranger des différents pays européens (dont la République tchèque) seront intéressantes à suivre dans les prochains mois…Dans vos dernières émissions, j'ai particulièrement apprécié le ‘Dimanche musical’ consacré (justement) à Smetana et à ‘La Fiancée vendue’, et le retour sur les 25 ans depuis le départ des troupes soviétiques (avec les propos du ministre des Affaires étrangères tchécoslovaque de l'époque). Dans certains pays, les soldats russes ont saccagé les endroits où ils vivaient. Peut-être a-t-on connu aussi cela en République tchèque ? »

Effectivement, les endroits que les soldats russes ont occupés depuis l’invasion de l’ancienne Tchécoslovaquie en août 1968 jusqu’à leur départ définitif en juin 1991 ont été sinon saccagés, au moins endommagés. Leur présence dans le pays a causé notamment de graves dégâts écologiques.

Ensuite, dans une autre lettre, M. Jean-Michel Aubier nous a fait savoir :

Petr Pithart, photo: Archives de Radio PraguePetr Pithart, photo: Archives de Radio Prague « Petit moment de bonheur musical ce dimanche à l'écoute du groupe Jazz Q. Une excellente échappatoire au climat lourd qui prévaut en France, notamment depuis le 14 juillet. La veille, j'avais été intéressé par l'évocation du livre ‘Après 1989’ de l'ancien Premier ministre Petr Pithart. J'ai l'impression qu'il ne pouvait rien faire contre la partition de la Tchécoslovaquie, notamment en raison du caractère des deux principaux protagonistes : Václav Klaus et Vladimír Mečiar. Je rejoins sa désillusion face au désintérêt que ses concitoyens montrent quand ils s'abstiennent en masse aux élections européennes. Pour un pays qui a été privé si longtemps de liberté, cela me laisse pensif. Décidément, le Tour de France cycliste est très tchéco-slovaque. On connaît tous la domination du coureur slovaque Peter Sagan, mais, pour ma part, j'ignorais que les trophées étaient fabriqués en République tchèque. Mais les verreries de Bohême sont tellement réputées que cela n'est pas très étonnant. »

M. Aubier a joint à son message qui témoigne de son profond intérêt pour tout ce qui touche la République tchèque, trois rapports d’écoute. Merci !

L’émission musicale évoquée précédemment et qui a été diffusée le 17 juillet, a été suivie, aussi, par M. Hervé Brien qui nous a également signalé :

« Bonjour à toutes et à tous chers amis de la rédaction française de Radio Prague. Tout d’abord merci pour votre dernière QSL. La collection 2016 me prend un peu de temps, mais je vais y arriver. L’Euro 2016 vient de se terminer sans incidents notables. J’ai eu le grand plaisir de travailler comme bénévole sur la fanzone de Bordeaux au sein de l’Équipe verte chargée d’assurer la sensibilisation des spectateurs, le tri et le recyclage des déchets. Un gros travail car la fanzone a accueilli sur tout le mois de la compétition près de 600 000 personnes, dont 150 000 supporters venus soutenir les équipes qui jouaient à Bordeaux. Un autre plaisir est celui d’avoir passé la soirée avec vos trois journalistes, Guillaume, Jan Kaliba et Mirko Vašič le soir du match pays de Galles - Slovaquie. Passage très court car, le lendemain, ils devaient partir pour Toulouse pour retrouver la sélection tchèque. Un très bon moment et même un reportage de Jan diffusé le 2 juillet sur Radiožurnal. Une question : lors des manifestations ou des grands évènements sportifs, existe-t-il des bénévoles qui assurent la sensibilisation, le tri et le recyclage des déchets ? Concernant votre Reprezentace, les résultats n’ont pas été à la hauteur des espérances pour cette compétition et c’est bien dommage car nous vous supportions (avec la France, bien entendu !). Pour terminer, merci pour cette rubrique du dimanche qui apporte un peu de douceur à notre actualité. Très bonne semaine à toutes et à tous, très bonnes vacances et très sincères amitiés tchécophiles. »

Photo: Kristýna MakováPhoto: Kristýna Maková Notre auditeur rappelle aussi que « la France a été une nouvelle fois touchée le 14 juillet », et profite de l’occasion pour remercier les hommes politiques tchèques de leurs messages de soutien... S’agissant du bénévolat évoqué, force est de constater qu’en Tchéquie, à l’occasion des grands événements, on ne voit pas se présenter de bénévoles en charge du domaine évoqué. Néanmoins, pour ce qui est du traitement des déchets, l’approche des Tchèques est désormais plus responsable et plus consciente, bref, plus écologique que jamais.

J’ai le grand plaisir enfin de vous remercier, vous tous qui nous avez envoyé vos rapports d’écoute, tout particulièrement M. Roger Roussel du Canada, M. Paul Jamet de France et M. Osamu Aïkawa du Japon. C’est avec grand intérêt que nous avons également accueilli une brève description par M. Philippe Marsan de la reconstruction d’une voie de chemin de fer historique entre la France et l’Espagne. A l’abandon, cette ligne a été partiellement rouverte le dimanche 26 juin. Et pourquoi évoquer cette voie ferrée ? Philippe nous a expliqué :

La gare à Canfranc, photo: Marc Celeiro i Escribà, CC BY-SA 4.0 InternationalLa gare à Canfranc, photo: Marc Celeiro i Escribà, CC BY-SA 4.0 International « Tout simplement parce que, à Canfranc, se trouve une immense gare incroyable au milieu des montagnes. Elle est en voie de restauration par nos voisins espagnols. Certains disaient qu’elle ressemblerait à la gare centrale de Prague ».

 

Et, comme d’habitude, voici encore notre traditionnelle question du mois qui, pour juillet, est la suivante :

Quelles armées se sont affrontées lors de la bataille qui s’est tenue dans les environs de la ville de Hradec Králové en juillet 1866 ?

Je rappelle que parmi les bonnes réponses, six vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz.

27-07-2016