Toujours à l’écoute de Radio Prague

21-01-2015

Dans le cadre de ce premier rendez-vous autour des lettres de nos auditeurs, nous aurons le plaisir de vous présenter quelques-uns des très nombreux vœux pour l’an 2015 que nous avons reçus au cours du mois de décembre dernier ou en ce début de la nouvelle année. Nous allons également citer des extraits d’autres contributions intéressantes signées par nos auditeurs.

Photo: micro/freeimagesPhoto: micro/freeimages Des vœux nous ont été adressés tant par nos auditeurs et correspondants fidèles, que par ceux qui n’ont pas pris l’habitude de nous écrire de façon régulière. C’est le cas, par exemple, de M. Anthony Löser de Poitiers qui nous a signalé :

« Très chère équipe de Radio Prague. Je suis en train de vous écouter actuellement par le biais d'internet. Je me suis donc dit que je pouvais vous écrire ce petit message pour vous souhaiter de très joyeuses fêtes de Noël ainsi qu'une excellente année 2015, avec toujours plus d'auditeurs. Je vous écris rarement, certes, mais malgré tout je vous écoute toujours régulièrement et j'apprécie toujours autant vos informations objectives ainsi que la diversité de vos émissions. Je vous reste donc toujours aussi fidèle, ce qui ne m'empêche pas d'écouter également Rádio Impuls quand j'ai envie d'un peu de musique tchèque. Merci donc pour vos émissions. Lors d'un séjour à Prague, peut-être pourrais-je vous rendre visite ?! A bientôt, bien cordialement. »

Merci, cher ami, pour vos paroles chaleureuses et amicales. Et puisque vous aimez écouter Radio Impuls, qui est une radio locale, pourquoi ne pas nous confier, la prochaine fois, deux ou trois mots sur vos goûts et vos préférences concernant les genres de musique et les interprètes tchèques... En outre, il va de soi que si jamais, vous allez séjourner à Prague, nous serons heureux de pouvoir vous accueillir dans les locaux de notre rédaction. Cette invitation concerne bien entendu tous nos auditeurs de passage à Prague. Par ailleurs, il y a pas mal de ceux qui ont déjà profité par le passé de cette possibilité et auxquels nous avons, souvent, donné à cette occasion la parole à l’antenne.

M. Jean-Marie Monplot est un auditeur fidèle des émissions de Radio Prague, ainsi que l’un de ses correspondants réguliers. Dans sa dernière missive, nous avons pu lire :

« Bonjour, chers amis de Radio Prague, et ce petit coucou de fin d'année pour vous souhaiter de bonnes fêtes mais aussi pour vous remercier lors de votre dernière émission du Courrier des auditeurs de l'année d'avoir sélectionné les meilleurs messages dont un que j'avais écrit, cela m'a fait beaucoup de plaisir. Cette fois quelques photos de la ville de Chambéry où je retourne régulièrement voir mes enfants et aussi un peu de neige avant de rejoindre la Bretagne et la ville de Lorient. Bien sûr le tout accompagné de quelques rapports d'écoute au nombre de quatre. »

Merci, cher ami, pour ces quatre rapports d’écoute qui sont très détaillés et qui témoignent de ce que vous suivez attentivement les émissions en français de Radio Prague. Nous espérons bien que vous nous resterez fidèles, aussi, durant toute cette nouvelle année 2015.

Des voeux sincères nous sont parvenus également d’Algérie. M. Benchohra Ali de Tiaret nous a par exemple écrit :

« Chère famille de la section française de la Radio tchèque, je voudrais vous saluer vous tous, ainsi que les auditeurs de Radio Prague, à l'occasion de la Journée du Nouvel An 2015. En même temps, je voudrais vous adresser toutes nos plus chaleureuses félicitations pour le travail que vous faîtes, vous souhaitant beaucoup de santé et de bonheur. Que l’année 2015 soit une année de fraternité, sans guerres et catastrophes naturelles. Je souhaite, aussi, de nouveaux progrès et une belle prospérité à la République tchèque. »

Merci, cher ami, pour votre message amical et très sympathique. Nous avons également apprécié un autre courriel qui nous a été adressé d’Algérie et dans lequel son auteur, M. Kamel Kadri, a entre autre écrit :

« Je vous remercie pour le travail que vous faîtes. Cela me permet d’être au courant de ce qui se passe en République tchèque, dans tous les domaines de la vie, politique, économique, social et, surtout, dans le domaine culturel qui m’intéresse tout particulièrement. Franchement, je vous en remercie beaucoup. J’apprécie aussi les QSL que j’espère recevoir. »

Inutile d’ajouter que de telles paroles sont pour nous une grande source de satisfaction. Merci. De même, inutile de vous assurer d’un envoi prochain de notre part de QSL demandés. Comme de coutume, M. Motofumi Kai du Japon a trouvé, lui aussi, des mots justes pour nous encourager dans nos activités et pour y ajouter un petit commentaire se rapportant au contenu de nos émissions. Voici un extrait de ce qu’il nous a dernièrement écrit :

« Bonjour et Bonne Année 2015 ! Cette année aussi je suis toujours fidèle à l'écoute de Radio Prague, émission en langue française. Dès le début de l'année 2015, Monsieur Tomio Okamura a fait quelque chose « d'intéressant ». Avant d'écouter votre émission, je n'avais rien connu de cet homme politique d'origine japonaise. Suivant vos émissions je me suis rendu compte que cet homme est très connu en République tchèque et qu'il a réussi en tant qu'entrepreneur. Je ne suis pas fort en politique de votre pays, mais il est un des politiciens auquel je dois toujours faire attention, je pense. »

Tomio Okamura, photo: Filip Jandourek, ČRoTomio Okamura, photo: Filip Jandourek, ČRo Tomio Okamura est effectivement une figure politique connue en République tchèque. Après avoir partagé son enfance entre l’ancienne Tchécoslovaquie et le Japon, il s’est imposé d’abord en tant qu’entrepreneur ayant réussi dans le tourisme, avant de se mettre en valeur dans la politique. Elu sénateur en 2012, il a réussi un an plus tard avec le mouvement Úsvit přímé demokracie (L’Aube de la démocratie directe), dont il est le président, lorsqu’aux élections législatives, le mouvement a franchi la barre de 5% ce qui lui a permis d’occuper désormais quatorze sièges à la Chambre basse du Parlement. Force est de constater que le discours de Tomio Okamura est souvent jugé populiste et donnant lieu à controverse. Ces derniers temps, il s’est fait par exemple remarquer par son refus déterminé de l’accueil dans le pays de quelques dizaines de familles syriennes en détresse ou par des propos proches de l’islamophobie.

Jusqu’ici donc quelques précisions concernant le sujet évoqué par notre auditeur japonais que nous remercions pour son intérêt pour notre pays et pour sa fidélité à l’égard de notre radio. Merci également à vous tous qui nous avez envoyé des rapports d’écoute, souvent détaillés, dont en particulier M. Guy le Louet qui a notamment apprécié une de nos émissions culturelles qui a été consacrée aux frères Reynek, récemment tous les deux décédés, ainsi que les Rencontres littéraires qui se sont penchées sur l’œuvre de Josef Váchal. La Culture sans frontière a été mise en relief, aussi, dans le rapport d’écoute qui nous a été dernièrement envoyé par M. Maurice Mercier qui a adressé à cette occasion un message d’amitié à toute l’équipe de Radio Prague. Merci.

 

Enfin, je tiens à souligner que cette année également, vous avez la possibilité de vérifier vos connaissances sur la République tchèque en répondant à une nouvelle question de notre concours mensuel. La question de ce mois de janvier est la suivante :

Quelle ville tchèque a été désignée Capitale européenne de la culture pour 2015 ?

Je rappelle que parmi les bonnes réponses, 6 vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois, à l’adresse suivante : cr@radio.cz

21-01-2015