Agenda culturel

08-06-2008

Après ce dernier aperçu de Cannes, un petit agenda culturel de ce qui va se passer à Prague dans les temps qui viennent. Parce qu’avec les beaux jours, les occasions de mettre le nez dehors, il y en a plus d’une, que ce soit pour écouter de la musique ou aller voire des films. Et pour ceux qui auront la malchance de ne sortir que quand le temps est chagrin, il leur restera l’alternative musées et galeries...

‘L’amour, le désir, la passion’, tout un programme me direz-vous. En tout cas c’est celui de la galerie du Palais Clam-Gallas au cœur de la Vieille-Ville de Prague où se déroule actuellement une exposition consacrée à ce thème éternel et universel. Jusqu’à la fin août, des œuvres d’art majeures et mineures, allant de la Renaissance au début du XXe siècle. D’allusions tout empreintes de pudeur jusqu’aux représentations érotiques voire pornographiques, les commissaires de l’exposition sont allés puiser dans les collections tchèques, essentiellement celles de la Galerie nationale. Lenka Stolárová :

« Nous avons essayé de faire en sorte que le visiteur ait une image vivante de cette thématique qui a inspiré tant d’artistes et qui est un des sujets les plus importants pour les humains. Nous allons des histoires classiques bibliques et mythologiques en passant par la peinture de genre jusqu’aux ‘fantaisies’ érotiques qui se trouvent dans le cabinet graphique. »

 

Sur la colline de Vyšehrad, depuis le 5 et jusqu’au 22 juin, se déroule pour la 5e année consécutive le festival Vyšehraní dont l’intitulé est un jeu de mot entre le nom du quartier et le mot « hrani » pour « jouer ». Comme chaque année, le premier soir sera consacré à un concert caritatif au profit de l’Institut Jedlička. Un institut spécialisé dans l’éducation pour enfants handicapés. Parmi les musiciens qui se présenteront au concert, l’orchestre Tap Tap, une troupe de joyeux troubadours composés d’enfants de cet institut… L’orchestre Tap Tap, c’est un groupe de musique qui monte qui monte, depuis sa création en 1998. On le retrouve à tous les grands rdv festivaliers de l’été, d’Anifest à Mezi Ploty, en passant par Rock for People.

 

Avec l’été et la chaleur, même les cinéphiles n’ont pas forcément envie d’aller s’enfermer dans les salles obscures… Et pour conjuguer amour du cinéma et envie d’air frais, les cinémas en plein air sont la combinaison idéale. Depuis 12 ans maintenant, l’île des Chasseurs (Střelecký ostrov) à Prague se transforme avec les beaux jours en une salle de cinéma sous les étoiles. Tous les jours, du 7 juin au 31 août, à partir de 20h30, c’est l’occasion de revoir des films récents, tchèques ou étrangers, ou des classiques du cinéma. A 100 Kč le ticket, c’est moins cher que les multiplexes, mais bien plus sympathiques… sauf pour ceux qui donnent priorité à leur confort… A Střelecký ostrov, on projette des films même par mauvais temps puisqu’une tente est prévue… (www.strelak.cz)

Autre petit cinéma en plein air, pas cher (25 Kč) : le jardin de la radio Regina, dans le quartier Karlín, propose des films certains soirs de la semaine à partir du 20 juin.

08-06-2008