Quand Radůza chante la guerre en français…

16-10-2016

Le 27 octobre prochain sortira dans les salles tchèques le film « Tenkrát v ráji » (Il était une fois au paradis) du scénariste Josef Urban et réalisateur Lordan Zafranovic. Il raconte la vie de Josef Smítek, alpiniste, pilote et boxeur tchèque exécuté deux mois avant la fin de la Deuxième Guerre mondiale dans le camp de concentration de Terezín. La musique du film est signée Radůza, une musicienne éclectique et multi-instrumentaliste, auteur de textes poétiques et percutants. Une Radůza que l’on a pris l’habitude de surnommer « la fille à l’accordéon », son instrument de prédilection.

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Fascinée par le destin tragique du héros du film, Radůza a écrit seize contes et composé seize chansons sur le thème de la guerre. Son travail a abouti, en 2015, à la sortie d’un livre audio et d’un album intitulés «Marathon, příběh běžce» (Marathon, l'histoire d'un coureur). Nous vous présentons aujourd’hui quelques extraits de cet album applaudi par la critique, un album auquel a collaboré le chanteur britannique Justin Lavash et sur lequel Radůza passe avec aisance du tchèque au français, à l’espagnol ou à l’italien.

La chanteuse traverse les siècles et évoque, à travers sa musique, ses paroles et sa voix qui vont droit au cœur, différentes guerres et batailles : son récit débute par la bataille de Marathon pour s’achever dans la région des Sudètes, en 1946. Nous vous proposons d’écouter des extraits de cet album, en commençant par la chanson « Marathon », suivie de « Madeleine », inspirée de la bataille de Verdun en 1916, et de la chanson « Jeanine », qui rend hommage à Jeanne d’Arc.

Pour terminer, quelques chansons tirées du neuvième album de Radůza, sorti en 2014 et qui porte le nom de la déesse grecque de la terre - « Gaïa ».

16-10-2016