Versions musicales des poèmes de Bohuslav Reynek et de Suzanne Renaud

08-01-2012

Dans notre émission spéciale du 24 décembre, nous vous avons présenté le poète et graveur tchèque Bohuslav Reynek, dont nous fêterons en mai le 120e anniversaire de la naissance, et à son épouse française, le poète Suzanne Renaud. Vous vous souvenez peut-être d’avoir entendu dans cette émission de Noël, des extraits des versions musicales des poèmes de Reynek et de Renaud, signés Karel Vepřek et Ondřej Škoch. Nous vous proposons aujourd’hui de réécouter ces chansons et d’en écouter d’autres encore.

Karel VepřekKarel Vepřek Karel Vepřek est chanteur, auteur, compositeur et également journaliste à Radio tchèque. Sur ses CD intitulés Nebe dokořán (2001), Artinodhas (2004) et Želví sny (2006) vous trouverez, à côté de ses propres chansons, ses versions musicales des poèmes de Karel Hlaváček, Konstantin Biebl, Jiří Wolker, Jan Zábrana, Pavel Kolmačka et d’autres auteurs tchèques.

 « Je suis le fou du hameau,
Ils le savent les tristes cabots,
Les chiens blancs et sommeillants,
Qui voyagent très loin. »

… voici le début du poème de Bohuslav Reynek Blázen (Je suis le fou), traduit en français par Frère Elie. Ecoutons maintenant l’original, interprété par Karel Vepřek, suivi du poème Bodláky (Chardons).

Alice Škochová et Ondřej Škoch, photo: Jiří ŠkochAlice Škochová et Ondřej Škoch, photo: Jiří Škoch La seconde partie de cette émission musicale est réservée aux poèmes de l’épouse de Bohuslav Reynek, Suzanne Renaud, une Grenobloise qui a vécu à partir des années 1930 jusqu’à sa mort en 1964, dans le petit village de Petrkov, dans les Hauteurs tchéco-moraves. Ondřej Škoch est le guitariste du très populaire groupe tchèque Chinaski. Il connaît la famille Reynek depuis son enfance. Il est l’auteur des adaptations musicales des poèmes de Suzanne Renaud, traduits en tchèque par sa femme Alice. Les chansons sont réunies sur deux albums, édités en 2002 et en 2011 et intitulés Nitky et První sníh. Alice Škochová écrit sur le site Internet consacré à ce projet musical et poétique www.nitky.cz : «  Les poèmes de Suzanne Renaud parlent des choses les plus simples : du séchage des champignons, du regard dans le miroir, de la nuit qui tombe. Pourtant, ils dégagent une tristesse étrange, comme si elle voulait dire par-là qu’elle voudrait être ailleurs, ce qui n’est pas possible. »

Nous vous proposons d’écouter les chansons tirées des albums Nitky et První sníh et intitulées : Užovka (d’après le poème Un blason étrange), Pokoj je prostorný (La chambre est douce) et Bože můj ochraňuj (Veillez-mon Dieu). Elles sont interprétées par Ondřej Škoch.

08-01-2012