A Prague, la société des transports en commun se porte bien, malgré un bénéfice en baisse

29-03-2019

Dopravní podnik hlavního města Prahy (DPP), la société des transports en commun à Prague, qui dépend de la municipalité, a réalisé un bénéfice de 1,5 milliard de couronnes (58,5 millions d’euros) en 2018. Un chiffre en baisse par rapport à 2017.

Inférieur de 400 millions de couronnes (15,6 millions de couronnes) à celui de 2017, le montant du bénéfice réalisé est aussi le plus faible de ces trois dernières années. Au quotidien économique E15, le directeur général de DPP, Petr Witowski, a expliqué cette baisse par la nécessité de réduire certains frais, notamment en augmentant l’effectivité de certaines lignes. Le montant des frais d’exploitation de la société pour 2018 est estimé à quelque 15,4 milliards de couronnes (un peu plus de 600 millions d’euros). Ceux-ci sont subventionnés par la ville de Prague.

Bien que confrontée à une pénurie de conducteurs, DPP, qui emploie quelque 11 000 personnes, exploite trois lignes de métro pour un total de soixante-et-une stations, 540 kilomètres de lignes de tramway, 1 800 kilomètres de lignes d’autobus, ainsi qu’un funiculaire.