Autoroutes : la jonction avec la Pologne pourrait être achevée en 2028

20-11-2019

L’autoroute D11 qui relie Prague à Hradec Králové (Bohême de l’Est) et doit permettre, à terme, de rejoindre la Pologne, devrait être achevée en 2028. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Transports tchèque, ce mercredi.

L’autoroute D11, photo: ŘSDL’autoroute D11, photo: ŘSD Actuellement, et comme cela est également le cas dans le sud du pays entre Bohême et la Moravie et l’Autriche, aucune autoroute ne fait la jonction entre la République tchèque et la Pologne au nord-est. Voyager depuis Prague jusqu’à Wroclaw, Cracovie ou encore Katowice, vil s’apparente ainsi toujours le plus souvent à un chemin de croix.

Il y a quelques années encore, les Tchèques se moquaient des Polonais en raison de l’état de leur réseau autoroutier. Mais depuis quelque temps, c’est plutôt l’inverse. Tandis que la Pologne a profité des subventions européennes et de l’organisation de la phase finale du championnat d’Europe de football en 2012 pour multiplier les chantiers au cours des dix dernières années et ainsi tripler l’étendue d’un réseau qui possède aujourd’hui un peu plus de 3 500 kilomètres, et que quelque 1 000 kilomètres sont encore en cours de réalisation, côté tchèque, en revanche, on continue de n’avancer qu’à raison de quelques dizaines de kilomètres chaque année.

Concernant plus précisément la D11, qui devrait mener jusqu’à Královec, dans les environs de Trutnov (Bohême de l’Est), point de passage frontalier à la fois routier et ferroviaire, la Direction des routes et autoroutes (ŘSD) a lancé en grandes pompes, en mai dernier, en présence de l’ancien ministre des Transports, les travaux d'une nouvelle portion longue de… 7,5 kilomètres entre les communes de Smiřice et de Jaroměř. Il manque donc encore une quarantaine de kilomètres jusqu’à Trutnov.

En visite sur le chantier ce mercredi, le ministre Vladimír Kremlík (mouvement ANO) a annoncé que la jonction avec la Pologne pourrait être assurée à compter de 2028. Une annonce à considérer toutefois avec précaution, puisque son prédécesseur Dan Ťok, lui aussi membre du mouvement ANO, avait évoqué l’horizon 2024-2025 il y a encore seulement un an de cela. Le ministre a indiqué qu’un amendement à la loi devrait être examiné par le gouvernement la semaine prochaine, qui doit permettre l’accélération des travaux.

Les premiers travaux de l’autoroute D11 remontent à 1978 et ce n’est que depuis 2017 qu’elle relie Prague à Hradec Králové qui, en termes de population (92 000 habitants) est la neuvième plus grande ville de République tchèque. Environ 115 kilomètres séparent les deux villes.

20-11-2019