Avec la chaleur, la consommation de bière en augmentation

22-08-2018

Avec les chaleurs tropicales, la consommation de bière a enregistré une nette augmentation au mois de juillet. Le site idnes.cz note que cela peut paraître contre-intuitif, mais ce sont pourtant bien les conclusions d’un travail mené par la société Nielsen, laquelle est spécialisée dans les études de marché et le commerce de détail alimentaire.

Photo: Lenka ŽižkováPhoto: Lenka Žižková Ainsi, les ventes de bière en magasin ont connu une hausse de 7 % et la demande pour des cocktails à base de bière a même crû de 15 %. La consommation dans les bars a également enregistré une augmentation. « Quand les températures augmentent, la consommation de bière dans les bars augmente, surtout pour la bière 10°, ‘(la ‘desítka’) », remarque Martina Ferancová, la directrice de l’Union nationale des brasseries et malteries.

Chez les Tchèques, pour qui le pourcentage des bières ne correspond pas à la teneur en alcool, les bières 10° sont les plus légères, celles qui présentent un degré d’alcool relativement faible. Ce sont celles-ci qui ont été les plus populaires au mois de juillet, à hauteur de 51 % de la quantité totale de bière écoulée.

La tendance s’observe depuis plusieurs années et est confirmée par les chiffres de la société Nielsen : les ventes de bière en canette augmentent régulièrement. En juillet, un cinquième des bières vendues l’ont été sous la forme de canettes. Il y a trois ans, elles représentaient seulement un dixième du total des ventes. « En comparaison avec le mois de juillet 2016, le volume de canettes de bière vendues a augmenté de 85 % », constate Michal Elšík, de l’entreprise Nielsen.

Même si la consommation a tendance à baisser ces dernières années, les Tchèques restent les plus gros buveurs de bière au monde. En 2017, ils ont chacun consommé en moyenne 138 litres du précieux nectar, en baisse tout de même de cinq litres par rapport à l’année précédente.

22-08-2018