Bientôt des bus électriques à destination de l’aéroport de Prague

16-09-2019

D’ici trois ans, l’aéroport de Prague sera relié à la station Nádraží Veleslavín de la ligne de métro A par des bus électriques de grande capacité. Le projet, approuvé par le conseil municipal de la capitale tchèque, vise notamment à réduire les émissions.

Un  bus électrique, photo: Dopravní podnik hlavního města PrahyUn bus électrique, photo: Dopravní podnik hlavního města Prahy Approuvé ce lundi, le projet de remplacement des bus diesel assurant la navette entre la ville et l’aéroport Václav Havel à Prague table sur des dépenses allant jusqu’à 900 millions de couronnes, dont la majeure partie (600 millions) correspond à l’achat d’une vingtaine de bus électriques de grande capacité. Les 300 millions restant seront alloués à la construction des infrastructures.

Prague a commencé à introduire l’an dernier des bus électriques sur une ligne entre les arrêts Palmovka et Letňany et prévoit le lancement d’autres lignes à l’avenir.

Les véhicules seront équipés d’une batterie qu’il sera possible de recharger en cours de route à certains endroits, par l’intermédiaire de caténaires, comme c'est le cas pour les trolleybus classiques.

La ville de Prague prévoit l’installation de ces caténaires dans les deux sens, à certains endroits spécifiques du trajet entre la station de métro de Nádraží Veleslavín et l’aéroport.

Le premier trolleybus classique a été introduit à Prague il y a 80 ans, le 9 août 1936. Ce système de transport plus écologique que le diesel, précurseur des bus électriques, a été plus tard supprimé en 1972, avant la réintroduction d’un premier bus électrique l’an dernier. Quelques villes de République tchèque, comme Brno, Plzeň, Ostrava ou České Budějovice, assurent encore le transport en commun avec des trolleybus classiques.

16-09-2019