Brèves

05-08-2005

Sidérurgie: Prague et Varsovie doivent davantage restructurer

La Commission européenne a demandé à la Pologne et la République tchèque des efforts supplémentaires pour la restructuration de certaines entreprises sidérurgiques, dont Bruxelles craint qu'elles ne puissent rester viables. "Malgré des conditions exceptionnellement favorables sur le marché de l'acier, certaines entreprises sidérurgiques, tant en République tchèque qu'en Pologne, ne sont toujours pas performantes", a souligné l'exécutif européen dans un communiqué. "Cette situation résulte d'une accumulation de retards dans le processus de restructuration, notamment en ce qui concerne les programmes d'investissements, qui doivent d'ailleurs être renforcés", ajoute Bruxelles, qui appelle à la poursuite des "efforts de réduction des coûts" et à "mener à bien les privatisations non encore réalisées". La République tchèque et la Pologne bénéficient de période de transitions, jusqu'à fin décembre 2006, permettant l'attribution d'aides d'Etat au secteur sous certaines conditions. Ces périodes de transitions avaient été négociées entre l'Union européenne et Prague et Varsovie car de "nombreuses entreprises n'étaient pas parvenues à la viabilité" avant l'adhésion des deux pays à l'UE en mai 2004, rappelle la Commission. Si, au terme de la période de transition, une entreprise ne retrouvait pas "la viabilité (...) elle pourrait être invitée à restituer les aides reçues", avertit-elle encore.

La Russie livre de nouveaux hélicoptères à Prague pour régler sa dette

L'armée tchèque a reçu de la Russie trois nouveaux hélicoptères de transport Mi-171, dans le cadre d'un accord de remboursement de la dette russe. La livraison fait suite à un accord bilatéral signé en septembre 2004 qui prévoit la livraison d'ici fin 2006 de 16 hélicoptères de transport Mi-171 et de dix M-35. Le montant total de la transaction a été chiffré à 184 millions de dollars (150 M EUR). La Russie a déjà livré au printemps trois Mi-35 et trois Mi-171. Membre de l'Otan depuis 1999, la République tchèque va adapter ces appareils aux normes de l'Alliance. Héritée de l'ex-Union soviétique, la dette de Moscou envers Prague s'élèvait à quelque 635 millions d'euros. La moitié environ devrait être remboursée par la fourniture de matériel militaire.

CSA autorisée à acheter Travel Servis

La compagnie aérienne tchèque CSA a été autorisée par les autorités nationales de la concurrence à acheter une société tchèque privée de charter, qui opère aussi des liaisons à bas coûts. CSA, qui est détenue par l'Etat tchèque, va ainsi reprendre avec les propriétaires de Travel Servis des négociations qui avaient été gelées en attendant l'avis de l'Office de la concurrence (UOHS). La prochaine étape sera une vérification approfondie des comptes de Travel Servis, a ajouté CSA, qui n'a donné aucune indication sur le montant éventuel de la transaction. Travel Servis indique avoir transporté l'an dernier 1, 7 million passagers. La société opère des vols charters ainsi que des vols à bas coûts sous sa marque Smart Wings. Le groupe possède une flotte de 10 Boeing 737. Membre de l'alliance commerciale SkyTeam menée par Air France et Delta Airlines, CSA devrait être déficitaire cette année, a récemment indiqué le président de son conseil de surveillance.

Distribution: Ahold va racheter à Julius Meinl 67 supermarchés en Tchéquie

Le groupe néerlandais de distribution Ahold, troisième mondial du secteur, a conclu un accord pour le rachat de soixante-sept supermarchés de la chaîne autrichienne Julius Meinl en République tchèque. "Il s'agit d'un renforcement de notre position stratégique et de la première acquisition depuis l'introduction de notre plan 'Retour à la santé'", a indiqué la direction dans un communiqué. Ce plan avait été lancé pour sortir le groupe des scandales financiers dans lesquels il était impliqué depuis février 2003, et qui avaient failli provoquer sa faillite.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais elle devrait être réalisée lors du 2ème semestre de cette année. En tout, Ahold disposera de 300 supermarchés en Tchéquie, indique la direction. Les marques du groupe Ahold connues par les consommateurs tchèques sont essentiellement Albert et Hypernova. Julius Meinl était implanté en République tchèque depuis avril 1994. Son réseau comprenait l'an dernier un total de 88 supermarchés.

Agriculture : Vendez en Europe!

Même si les récoltes cette année ne devraient pas excéder le record atteint l'année dernière, une surproduction est toutefois attendue. Le ministère de l'Agriculture conseille donc aux exploitants de ne pas attendre une remontée des prix sur le marché domestique et de vendre leur production sur le marché européen. Le ministre Petr Zgarba a même précisé qu'il serait bien d'exporter vers l'Italie, l'Espagne, et le Portugal où les récoltes vont pâtir de la grande sécheresse.

Bière : Budvar remporte une bataille contre Anheuser Bush en Chine

La brasserie tchèque Budejovicky Budvar a remporté une nouvelle bataille dans la guerre juridique qui l'oppose depuis un siècle au géant américain Anheuser Bush à propos du droit à l'utilisation de la marque Budweiser. C'est en Chine cette fois-ci que la brasserie nationale tchèque a remporté un succès, un succès cependant non-définitif puisque Anheuser Bush peut faire appel de la décision.

05-08-2005