Commerce équitable : des chiffres toujours en hausse en Tchéquie

11-09-2019

L’intérêt croissant pour les produits issus du commerce équitable se confirme année après année en République tchèque. Les chiffres record pour 2018, communiqués ce mercredi par l’organisation Fairtrade Tchéquie et Slovaquie, confirment cette tendance.

Si l’intérêt pour une production et une consommation durables est arrivé plus tard en République tchèque que dans les pays d’Europe de l’Ouest, son potentiel de croissance n’en est que plus important. Une nouvelle fois, comme les années précédentes, les données pour 2018 confirment cette évolution positive.

Ainsi, 1 420 tonnes de fèves de cacao se sont vendues, soit un total en hausse de 155% par rapport à 2017. Il en va de même pour le coton (+317% pour 217 tonnes), le café (+37%), qui est longtemps resté le produit le plus vendu en République tchèque, ou encore le thé (+24%).

Le marché tchèque, sur lequel Fairtrade est apparu dans le milieu des années 1990 (des produits certifiés sont importés depuis 2004), devrait continuer à évoluer durant les prochaines années, le nombre de consommateurs potentiels prêts à dépenser plus pour ce type de produits augmentant, une majorité de Tchèques (52% des consommateurs) affirmant désormais savoir ce qu’est le commerce équitable. Déjà, la diversité des produits proposés tend à se développer.

Le commerce équitable est un système d'échange dont l'objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce conventionnel. En principe, sa démarche consiste à utiliser le commerce comme un levier de développement et de réduction des inégalités, en veillant à la juste rétribution des producteurs. Actuellement, l’organisation Fairtrade opère dans soixante-quinze pays du monde et soutient quelque 1,6 million de producteurs et travailleurs.

11-09-2019