Des cadeaux « réels » : succès de la campagne de dons pour noël de l’ONG tchèque Člověk v tísni

28-12-2015

Un appel aux dons sous forme de cadeaux décrits comme « réels » : c’est la campagne de noël devenue traditionnelle de l’ONG tchèque Člověk v tísni (People in Need). Cette année le nombre de ces cadeaux a battu un nouveau record, selon les organisateurs de cette levée de fonds originale.

« N’offrez pas des âneries, offrez plutôt un âne » : voilà comment on pourrait librement traduire le slogan de la campagne cette année pour appeler le public tchèque à offrir dans le but d’aider les autres. Un slogan qui a bien fonctionné selon Tomáš Vyhnálek de l’ONG, qui la veille de noël indiquait au site idnes.cz que les chiffres des années précédentes avaient été dépassés, avec environ 20 000 certificats vendus.

« De manière humoristique nous avons essayé de faire comprendre aux gens que s’ils en avaient marre d’offrir des chaussettes et des chaussons, ils pouvaient donné quelque chose d’original qui a du sens », explique Tomáš Vyhnálek.

Photo : Archives de Člověk v tísniPhoto : Archives de Člověk v tísni Un âne, des poules, des chèvres mais aussi des cours, des livres, des puits, des vaccins, des savons : ce sont quelques uns des cadeaux qui peuvent être achetés et pour lesquels on obtient un certificat à offrir ou à conserver.

Les dons sont ensuite distribués par les membres de l’ONG sur place. Cette année une dizaine de pays sont concernés. En plus de la République tchèque, où Člověk v tísni reste active dans les zones d’exclusion sociale, les cadeaux sont acheminés sur plusieurs continents: en Afghanistan, Angola, Arménie, Ethiopie, aux Philippines, en Géorgie, au Soudan du Sud, Cambodge et Congo.

Tomáš Vyhnálek, photo : Archives de Člověk v tísniTomáš Vyhnálek, photo : Archives de Člověk v tísni Pour les animaux – ânes, poules et chèvres notamment – « tout est acheté sur place », précise Tomáš Vyhnálek. « En Ethiopie nous avons distribué des chèvres dans des villages très pauvres à des femmes, souvent des veuves qui sont dans une situation très compliquée après la mort du mari. Ce sont nos collègues sur place qui ont choisi une cinquantaine de femmes et chacune a reçu trois chèvres. Le choix se fait avec la communauté locale, on demande au maire ou au conseil des anciens qui en a le plus besoin », explique-t-il.

Člověk v tísni (People in Need en anglais) est l’une des ONG d’Europe centrale et orientale les plus importantes et les plus actives dans le monde. Cette année elle a été frappée et endeuillée en Afghanistan après le meurtre de neuf de ses employés locaux dans la province de Balkh au début de l’été.

http://www.real-gift.org/

28-12-2015