Emploi : les entreprises continueront d’embaucher en 2018

12-12-2017

Le marché de l’emploi en République tchèque restera dynamique en début d’année prochaine. Tout comme pour le quatrième trimestre de cette année, les entreprises prévoient un plus grand nombre d’embauches que de licenciements. C’est ce qu’indique le baromètre trimestriel publié, ce mardi, par l’entreprise de travail temporaire Manpower.

Photo: Archives de Radio PraguePhoto: Archives de Radio Prague Selon l’étude réalisée par le groupe auprès d’un échantillon de 750 entreprises publiques et privées implantées en République tchèque, 6% d’entre-elles anticipent une augmentation de leurs effectifs, tandis que 90 % n’envisagent aucune évolution. Seuls 3 % des sociétés prévoient inversement une réduction de leur masse salariale. « Le marché du travail a évolué tout au long de cette année, et ce au profit des chercheurs d’emploi. Le taux de chômage en République tchèque est le plus faible en Europe, la demande d’employés dépasse nettement l’offre. La pénurie de main-d’œuvre qualifiée est devenue critique dans les grandes villes et les zones industrielles », a expliqué la directrice de ManpowerGroup en République tchèque.

Toujours selon elle, les résultats de l’enquête sont les plus optimistes pour un début d’année depuis la première enquête menée en 2008. La demande de main-d’œuvre est la plus importante dans les industries automobile et électrotechnique, les secteurs de la logistique et des services aux clients.

Pour rappel, le taux de chômage en République tchèque a de nouveau baissé de 0,1 point en novembre et s’est élevé à 3,5 %. Quelque 265 000 personnes étaient sans travail, soit le total le plus faible depuis novembre 1997, alors que 213 000 emplois vacants ont été recensés. Cette saturation du marché du travail freine toutefois la croissance de l’économie du pays.

12-12-2017