Hausse du chômage en décembre, mais baisse par rapport à 2013

09-01-2015

Comme souvent en fin d’année en République tchèque, le chômage a légèrement augmenté en décembre dernier. Avec un taux de 7,5%, le Bureau du Travail, l’équivalent du Pôle emploi en France, a enregistré cependant une baisse assez significative en l’espace d’un an.

Photo: ČT24Photo: ČT24 Le taux de chômage en République tchèque s’est élevé à 7,5% en décembre. Il s’agit d’une baisse de 0,4 point par rapport à novembre, période durant laquelle le taux avait stagné à 7,1%, mais aussi d’une baisse de 0,7 point en l’espace d’un an. Les chiffres ont été communiqués ce vendredi par le Bureau du travail. Près de 542 000 personnes étaient sans emploi en décembre. En janvier 2014, la barre des 600 000 avait été dépassée pour la première fois dans l’histoire du pays. Comme les fins d’année précédentes, cette hausse entre novembre et décembre s’explique notamment par la fin de certains travaux saisonniers dans des secteurs comme le bâtiment et les travaux publics, les services, l'hôtellerie, la restauration, le tourisme et partiellement encore l'agriculture.

Les taux les plus élevés ont été enregistrés de nouveau dans les régions d’Ústí nad Labem (nord de la République tchèque) et de Moravie-Silésie (dans l’est du pays) avec respectivement 10,7% (+0,2 point par rapport à novembre) et 9,8% (+0,3 point), le plus faible à Prague avec 5% (-0,1 point). Plus généralement, une hausse a été enregistrée dans 75 districts du pays, la plus importante dans celui de Jindřichův Hradec (+19,1%).

Selon les chiffres communiqués cette fois par l'Institut européen de statistiques Eurostat, qui utilise une méthode de calcul différente de celle du Bureau tchèque du travail, la République tchèque affiche régulièrement un taux de chômage harmonisé (5,7% en octobre dernier) inférieur aux moyennes affichées par les pays de l'Union européenne et de la zone euro (11,5% et 10,1%). Déjà en 2013, selon Eurostat, le taux de chômage en République tchèque avait été le quatrième le plus faible au sein de l’UE avec 6,7%.

09-01-2015