La population tchèque a baissé de 500 unités au premier trimestre 2015

12-06-2015

La population tchèque, vieillissante, a enregistré une baisse de 500 unités au premier trimestre de cette année. Selon les données publiées par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ), 10 537 800 personnes vivent en République tchèque. L’immigration ne permet pas de contrebalancer un solde naturel négatif.

Photo: Kristýna MakováPhoto: Kristýna Maková Il y a en effet eu plus de décès que de naissances au premier trimestre 2015. Au premier trimestre, 26 300 naissances ont été recensées, un chiffre comparable à celui de l’année dernière, tandis que le nombre de décès s’est établi à 31 200, une augmentation de 4500 par rapport à l’an dernier.

Entre le second trimestre 2004 et le troisième trimestre 2012, la population tchèque augmentait en raison d’un boom des naissances mais aussi d’un solde migratoire positif. Aujourd’hui, même si le nombre de personnes à s’installer en République tchèque reste plus important que celui des personnes qui la quittent, ce solde ne permet pas de combler le déficit des naissances.

Durant le premier trimestre de cette année, 4500 personnes ont émigré de République tchèque. 10 800 y ont immigré, principalement des Slovaques, des Ukrainiens, des Russes et des Vietnamiens.

Par ailleurs, la population tchèque a tendance à vieillir. Actuellement 1,7 million, les seniors seront environ 3,2 millions en 2060. Selon les estimations, les centenaires seront quant à eux plus de 15 000 en 2050, soit près de dix fois plus qu'aujourd'hui.

Le ČSÚ publie également des statistiques sur le nombre de mariages et de divorces. 3300 couples se sont mariés au premier trimestre de cette année, 600 de moins que l’année dernière. Le marié avait en moyenne 30 ans et la mariée 27 ans. Le nombre de divorce est plus élevé, 6000 ont été recensés, et continue d’augmenter.

12-06-2015