La production de glaces en augmentation

24-08-2018

L’an dernier, la République tchèque a produit plus de 44 millions de litres de crème glacée, soit un chiffre record depuis 2004. Le pays dépasse ainsi d’autres pays de l’Union européenne comme la Grèce et la Croatie, selon la Radio publique tchèque, se référant aux données d’Eurostat. Dans l’Union européenne, c’est l’Allemagne qui le numéro 1 de la production de glaces, suivie par l’Italie et le France.

Photo: JESHOOTScom / Pixabay, CC0Photo: JESHOOTScom / Pixabay, CC0 Alors qu’il n’est pas rare de voir des Tchèques un eskimo à la main, même en plein hiver, ces derniers ne sont pas seulement des consommateurs friands de glaces, mais aussi de gros producteurs, si l’on en croit les données Eurostat.

Selon le ministère tchèque de la Santé, il existe à l’heure actuelle 7 400 débits de glace dans le pays. Sur les six dernières années, le nombre de boutiques proposant ce dessert glacé a augmenté de près de 1 000. Les exportations sont également à la hausse :

« Les exportations de glaces n’ont fait qu’augmenter. Tandis qu’en 2012, elles représentaient 283 millions de couronnes, le chiffre pour 2017 est quatre fois plus important, soit plus d’un milliard de couronnes. Dans le même temps, il y a toujours plus de glaces importées dans le pays qu’exportées à l’étranger, » précise Tomáš Chrámecký, porte-parole du Bureau tchèque des statistiques. Toutefois l’écart entre les importations et les exportations tend à se réduire. Les ventes de ce produit estival sont également boostées par l’économique florissante du pays :

« Les consommateurs peuvent acheter de la nourriture qu’ils ne pouvaient pas se permettre quand leurs finances étaient plus réduites. Cela concerne de nombreux secteurs, dont les glaces, et d’où l’augmentation de la production, » explique Lukáš Kovanda, économiste en chef à l’agence Cyrrus.

Et la canicule de cette année n’a pas fait baisser la consommation, bien au contraire. Ovocný Světozor, la plus grande chaîne de glaces en République tchèque, vend plus d’une tonne de crème glacée par semaine.

« Pendant ces semaines de fortes chaleurs, nous avons vendu cinq voire six fois plus de glaces que d’ordinaire. La vanille est le parfum le plus demandé, suivi par la framboise et la banane, » détaille Kateřina Trávníčková, de la société Ovocný Světozor.

Selon l’Association européenne des producteurs de glaces, un Européen moyen consomme environ sept litres de glace par an. Les Tchèques restent en-deçà de cette moyenne avec quatre litres par an.

24-08-2018