La société Český Aeroholding a accentué son déficit en 2014

23-06-2015

En 2014, la société tchèque Český Aeroholding, qui regroupe plusieurs sociétés publiques liées à l’aéronautique, a accentué son déficit, passant de 44 millions de couronnes à 324 millions de couronnes. En cause une surévaluation des avoirs et les résultats financiers de la compagnie aérienne ČSA.

Photo: Kristýna MakováPhoto: Kristýna Maková D’après les normes internationales d'information financière (plus connues sous l’acronyme anglais IFRS), le déficit de la société Český Aeroholding serait dû à une opération comptable, la dépréciation d’avoirs après qu’ait été constatée sa véritable valeur sur le marché.

Il s’agissait de la surévaluation de société-fille České aerolinie qui, avant l’entrée de ČSA dans la société Český Aeroholding avait été rachetée par celle-ci à ČSA. D’après un audit récent, la valeur de ces avoirs s’élève à 1,2 milliards de couronnes de moins que le prix payé par Český Aeroholding.

Les pertes de la société ČSA, soit 600 millions de couronnes, ont également eu une incidence sur le déficit de Český Aeroholding, précise encore le porte-parole de la société. N’étaient ces deux facteurs déterminants, la société aurait réalisé un bénéfice d’1,5 milliard de couronnes.

Parmi les sociétés du groupe Český Aeroholding qui au contraire, présentent de bons résultats, se trouve l’aéroport de Prague Václav Havel. Son résultat d’exploitation brut a augmenté de 16% pour atteindre 1,8 milliard de couronnes. Les rentrées dues aux taxes d’aéroport ont pour leur part augmenté de 835 millions pour atteindre 3,8 milliards de couronnes.

L’amélioration des résultats d’exploitation de l’ensemble du groupe est due à l’augmentation des recettes et à la mise en place de mesures d’austérité.

23-06-2015