Le budget 2015 adopté

10-12-2014

100 milliards de couronnes (3,63 milliards d’euros) : tel est le montant prévu du déficit du budget de la République tchèque pour 2015 qui a été adopté, ce mercredi, par la Chambre des députés. Il s’agit d’une réduction de 12 milliards de couronnes (436 millions d’euros) par rapport au déficit prévu pour cette année.

Photo: Barbora KmentováPhoto: Barbora Kmentová Il s’agit du premier budget concocté par la coalition gouvernementale de centre-gauche dirigée par le social-démocrate Bohuslav Sobotka. Nommé en janvier dernier, ce cabinet avait hérité pour cette année du budget mis sur pied par le précédent intérimaire qui avait assuré les affaires courantes au second trimestre 2014.

Disposant d’une majorité relativement confortable à la Chambre basse, la coalition n’a pas rencontré de difficultés pour faire adopter le projet de la loi des finances publiques du ministère des Finances. 106 des 154 députés présents ont voté pour.

Selon le ministre des Finances, Andrej Babiš (mouvement ANO), le budget 2015 est le résultat d'un compromis entre les trois partenaires de coalition, qui se sont donc livrés pour la première fois à cet exercice ensemble. Tandis que les sociaux-démocrates insistent sur la nécessité d’investir dans l’économie, comme l’a rappelé le Premier ministre Bohuslav lors de la visite à Prague lundi et mardi de son homologue français Manuel Valls, les chrétiens-démocrates et les représentants du mouvement ANO sont plutôt partisans de réaliser des économies en cette période de croissance retrouvée.