Le chef du gouvernement tchèque en Corée pour renforcer les échanges déjà importants entre les deux pays

25-02-2015

Le Premier ministre tchèque effectue ces jours-ci une visite en Corée du Sud. Ce voyage de Bohuslav Sobotka a pour but essentiellement de renforcer la coopération économique entre les deux pays. Outre bien entendu l’industrie automobile, un des moteurs de l’économie des deux pays, la défense et le développement de l’énergie nucléaire sont deux des secteurs dans lesquels Tchèques et Coréens pourraient trouver un terrain d’entente.

Bohuslav Sobotka en Corée du Sud, photo: ČTKBohuslav Sobotka en Corée du Sud, photo: ČTK « Il convient de prendre conscience que nous sommes en présence d’un grand pays, les 50 millions d’habitants en Corée du Sud constituent un marché très intéressant pour de nombreuses de nos entreprises, a déclaré Bohuslav Sobotka lors de son passage à Séoul ce mercredi. Il y a là des opportunités pour les entreprises spécialisées dans l’industrie alimentaire, notamment pour des exportations de bière tchèque en Corée. Selon moi, il y a une chance aussi pour les entreprises technologiques et pour celles œuvrant dans l’industrie de la défense. La Corée possède une grande armée, elle consacre un budget relativement important à la défense et elle prévoit des dépenses sensiblement identiques dans les années à venir. Je pense que certains projets communs pourraient être envisagés dans ce secteur précis. »

Les Coréens ne sont pas en reste et souhaitent également investir davantage en République tchèque, un marché sur lequel ils sont déjà très présents avec notamment l’usine Hyundai, Korean Air et prochainement le fabricant de pneus Nexen. La Corée du Sud est intéressée entre autres par le développement des infrastructures en République tchèque. Séoul souhaite participer au nouvel éventuel appel d’offres pour la construction de nouveaux réacteurs aux centrales nucléaires de Temelín (Bohême du Sud) et Dukovany (Moravie du Sud).

« La République tchèque est considérée d’un œil très positif, a confirmé Bohuslav Sobotka, comme un pays aux opportunités intéressantes pour les entrepreneurs coréens. Dans le monde, les pays stables politiquement et sûrs sont recherchés. Or, nous possédons un secteur financier stable, nos paramètres macroéconomiques comme l’endettement et l’inflation sont en ordre, le climat social est plutôt bon, nous disposons donc de nombreux avantages pour les investisseurs coréens, sans oublier le prix du travail, qui est environ trois fois inférieur dans le secteur industriel à celui en cours en Corée », a conclu le chef du gouvernement, qui est accompagné d’une importante délégation de chefs d’entreprise.

25-02-2015