Le cours de la couronne poursuit sa baisse

12-01-2015

La couronne tchèque n’a jamais été aussi faible face à l’euro depuis six ans et face au dollar depuis neuf ans. Le taux de change s’établit en effet à 28,4 couronnes pour un euro et à moins de 24 couronnes pour un dollar. La Banque nationale tchèque n’entend pour l’heure pas intervenir et le cours de la couronne pourrait donc continuer à baisser.

Photo: Štěpánka BudkováPhoto: Štěpánka Budková A l’automne 2013, la Banque centrale avait procédé à une dévaluation de la couronne, afin notamment de favoriser les exportations. Depuis, la couronne se maintenait à un taux légèrement supérieur à 27,2 couronnes pour un euro. La situation a changé en début d’année quand le cours de la couronne s’est soudainement dégradé.

Cette dégradation s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui et seront la conséquence des données publiées sur l’inflation, à un niveau bien plus bas qu’attendu par la Banque nationale. En 2014, le taux d’inflation s’est ainsi établi à 0,4%, contre 1,4% l’année précédente, c’est-à-dire le taux le plus faible depuis 2003. La baisse du prix des produits alimentaires et du pétrole expliquerait en partie la faiblesse de l’inflation.

Aussi, les économistes cités par l’agence de presse ČTK estiment que le cours de la couronne pourrait encore baisser et franchir la barre symbolique des 30 couronnes pour un euro. Le risque de déflation, c’est-à-dire de baisse de l’indice des prix, serait bien réel dans les mois à venir.