Le financement participatif gagne en popularité en République tchèque

31-05-2016

La popularité du financement participatif, aussi appelé le crowdfunding, augmente sans cesse en République tchèque. Au cours de l’année 2015, les deux plus grandes plateformes tchèques ont collecté une somme d’ordre de 46 millions de couronnes (1,7 millions d’euros), soit le double par rapport à l’an 2014. L’émergence, en 2015, de plusieurs nouveaux sites visant à aider la réalisation de différents projets via le principe du crowdfunding, manifeste également l’intérêt croissant de la population tchèque pour ce type de financement.

Le financement participatif, qui devient de plus en plus souvent une source d’argent pour différents projets culturels, sportifs, technologiques ou d’intérêt général, représente une forme de collecte en ligne qui s’effectue à l’aide de plateformes internet sur lesquelles toute personne peut présenter son projet et demander une certaine somme nécessaire pour son achèvement. Fondé en 2012, le plus grand site crowdfunding tchèque, Hithit, a ainsi collecté, l’an dernier, plus de 26 millions de couronnes (près de 962 000 euros), ce qui représente une augmentation interannuelle de 80 %. Cette somme a permis de voir le jour en totalité au plus de 190 projets, parmi lesquels par exemple la rénovation de l’espace culturel appelé Jatka.

L’an passé toujours, les gens ont donné d’autres 19 millions de couronnes (près de 703 000 euros), soit le triple du montant acquis en 2014, via le site Startovač. Cette plateforme a également contribué à la réalisation du projet le plus réussi de l’année dernière, une nouvelle expédition des aventuriers tchèques voyageant à bord de voitures jaunes de marque Trabant, produits dans l’ancienne Allemagne de l’Est, qui a collecté plus de deux millions de couronnes (74 000 euros).

En 2016, deux nouveaux types de financement participatif ont apparu en République tchèque : un site crowdfunding caritatif qui vise à soutenir différents projets humanitaires ou écologiques, ainsi qu’une première plateforme de financement participatif en capital (equity crowdfunding en anglais) qui permet d’investir l’argent en achetant les actions de l’entreprise financée.

Selon les estimations du site internet BusinessInfo, les Tchèques ont dépensé en totalité plus de 80 millions de couronnes (un peu moins de 3 millions d’euros) depuis le lancement de la première campagne crowdfunding en 2011.

31-05-2016