L'économie tchèque affiche de bons résultats

10-06-2005

Le Produit Intérieur Brut de la République tchèque a progressé de 1,1% au premier trimestre 2005. Sur un an, la croissance atteint 4,4%, rapporte le Bureau officiel des statistiques (CSU), ce qui place le pays devant la Pologne (+2,1%) et la Hongrie (+2,9%), mais derrière la Slovaquie voisine (+5,1%).

« L'évolution du commerce extérieur a contribué de manière déterminante à la croissance du PIB. L'augmentation annuelle du volume des exportations (+19,5%) a dépassé de 6 points celle des importations », note CSU dans son rapport trimestriel.

La croissance du PIB tchèque a été également soutenue par les investissements (+5,5%). La consommation des ménages a connu une légère hausse de 1,3%, tandis que celle des pouvoirs publics a reculé de 3,8%.

Pour en parler avec nous aujourd'hui, Kamil Janacek, économiste en chef de la Komercni Banka, à qui Radio Prague a demandé si ces chiffres étaient une surprise pour les analystes :

Résumé de l'entretien :
« Je crois que la croissance du PIB au premier trimestre est un peu plus élevée que celle attendue par les analystes, mais ce n'est pas vraiment une surprise, au regard des résultats du commerce extérieure et malgré les faibles conjonctures allemandes et françaises. D'autre part, plus de 80% du PIB est produite dans le secteur privé, donc les crises gouvernementales et l'activité des derniers gouvernements ont des conséquences relativement limitées. Les milieux d'affaires attendent les changements promis par l'opposition en cas d'alternance, pour rattraper notre retard sur les anciens membres de l'UE, puisque l'économie tchèque est encore à l'heure actuelle à 72% de la moyenne des pays de l'UE. »

10-06-2005