Nombre d’entrepreneurs en baisse en 2014

18-03-2015

En 2014, près de 5 000 auto-entrepreneurs ont disparu du marché tchèque ; leur nombre est alors passé à 972 000. Ces données, publiées par l’Administration tchèque de sécurité sociale (ČSSZ), ont été révélées par l’Agence de presse tchèque.

Photo: Commission européennePhoto: Commission européenne En 2014, le nombre d’entrepreneurs a chuté de 17 000, passant ainsi de 994 000 à 977 000. La majorité d’entrepreneurs, soit 164 000, se trouvent à Prague, puis en Bohême centrale, près de 131 000, et en Silésie, 88 000.

Le nombre d’auto-entrepreneurs, exerçant leur activité à titre principal, a chuté à 586 000, soit 16 000 de moins par rapport à l’année 2013. Tandis que le nombre d’entrepreneurs, dont l'activité entrepreneuriale n’est pas la source principale de revenu, a lui augmenté de 11 000, passant ainsi à 386 000.

La Chambre de commerce estime que l’entreprise est devenu un symbole de risque en termes de stabilité des revenus. La baisse de l’auto-entreprenariat est un phénomène constant et, dans ce sens, un nombre toujours plus important d’entrepreneurs exercent une autre activité en parallèle. Selon le président de l’Association des petites et moyennes entreprises, Karel Havlíček, l’effet est double, dans la mesure où les salariés sont, eux aussi, parfois obligés de rechercher un second emploi.

Toutefois, en comparaison à n’importe quel pays de l’Union européenne, le poids économique des entreprises, qui emploient jusqu’à neuf personnes, est considérable, car elles représentent près de 95% du nombre total des entreprises en République tchèque. Plus d’un tiers de tous les salariés tchèques sont employés dans ces micro-entreprises.

18-03-2015