Nucléaire : l’Etat tchèque veut financer la construction d’un nouveau réacteur

29-05-2020

L’Etat va prêter de l’argent au groupe énergétique ČEZ pour financer la construction d’un nouveau réacteur à la centrale de Dukovany, en Moravie. C’est ce qu’a annoncé jeudi le Premier ministre tchèque Andrej Babiš en conférence de presse, après une réunion du comité gouvernemental pour l’énergie.

Andrej Babiš et Karel Havlíček, photo: ČTK/Ondřej DemlAndrej Babiš et Karel Havlíček, photo: ČTK/Ondřej Deml Selon le PDG de ČEZ Daniel Beneš, le coût de la construction d’un nouveau réacteur peut aujourd’hui être estimé à environ 6 milliards d’euros. Le chef du gouvernement a indiqué que l’Etat pourrait prêter 70% de la somme et que le groupe énergétique en financerait 30%.

« Notre principal objectif est d’assurer de l’électricité bon marché aux citoyens, au secteur industriel, à tous, et surtout faire en sorte d’être énergétiquement indépendants. C’est notre intérêt principal. Et bien sûr, avec l’eau, qui est essentielle pour nous, l’indépendance énergétique est liée à la fin du charbon dans le contexte du Green deal et du changement climatique, c’est très important », a déclaré Andrej Babiš.

Selon le ministre de l’Industrie Karel Havlíček, les détails de ce plan vont « dépendre des négociations avec la Commission européenne », qui devra donner son aval à l’aide publique accordée au groupe énergétique, dont le capital est détenu à près de 70% par l’Etat.

Récemment, la presse tchèque a fait état d’un document gouvernemental secret qui devait permettre de garantir que le futur appel d’offres nucléaire ne puisse pas être remporté par un candidat représentant un risque stratégique pour le pays.

Il y a six ans, un appel d’offres âprement disputé en amont - notamment par des groupes américain, français et russe - pour agrandir l’autre centrale nucléaire tchèque, celle de Temelín, avait finalement été annulé. Après l'élimination du Français Areva, seuls deux candidats étaient restés en lice avant cette annulation, la filiale de Toshiba Westinghouse et un consortium incluant la compagnie russe Atomstroyexport.

29-05-2020