NWR propose de fermer la mine Paskov dès l’année prochaine

09-12-2015

La société New World Resources (NWR), propriétaire de la société OKD, a proposé de fermer la mine de charbon de Paskov (Moravie du Nord) dès la fin de l’année prochaine. A l’origine pourtant, selon le plan d’aide convenu avec l’Etat tchèque et avalisé par la Commission européenne, la fermeture est prévue pour fin 2017. L’autre possibilité proposée par NWR serait la reprise de la mine par l’Etat. Deux éventualités que le gouvernement, pour l’heure, rejette.

La mine Paskov, photo : OKDLa mine Paskov, photo : OKD Le plan d’aide sociale décidé au niveau gouvernemental en avril 2014 prévoit que l’Etat tchèque verse 600 millions de couronnes (environ 22,2 millions d’euros) au groupe NWR. En prolongeant l’exploitation de la mine Paskov, dont la fermeture avait été annoncée en 2013 par OKD, la société s’engageait à y maintenir un effectif d’au moins 1 800 mineurs jusque la fin de l’année 2017 dans une région déjà fortement frappée par le chômage. En février 2015, Bruxelles avait donné son aval à ce programme en estimant que celui-ci n’enfreignait pas les règles du marché commun européen. Toutefois, OKD, qui a déjà licencié 1 600 employés, s'était gardé le droit de revenir sur l'accord passé avec le gouvernement en cas de baisse prononcée du cours du charbon sur le marché.

Jan Mládek, photo : Filip Jandourek, ČRoJan Mládek, photo : Filip Jandourek, ČRo Or, c’est le cas de figure actuel, selon NWR. Le groupe souhaiterait que soit trouvée une solution complexe pour l’ensemble de la société OKD, et pas uniquement pour la mine Paskov. Ce jeudi, le ministre de l’Industrie, Jan Mládek, doit discuter de la situation, qu’il a qualifiée de « grave », avec les représentants des syndicats. La baisse du prix du charbon menace la poursuite de l'extraction. Le prix de la tonne a baissé pour le troisième trimestre consécutif et s’élève désormais à moins de 110 dollars, une limite qui invalide l’accord avec l’Etat.

C’est pourquoi, début octobre, le gouvernement a chargé les ministres des Finances, de l’Industrie et du Travail de s’efforcer de trouver un nouveau terrain d’entente avec OKD et NWR. Pour l’heure, cependant, les deux solutions proposées par ces derniers, ont été rejetées par le cabinet, qui les juge inacceptables.

09-12-2015