Prague a utilisé seulement 13 % de ses dotations européennes pour la période 2014-2020

24-07-2018

Le ministère en charge du Développement régional a publié ce mardi les informations relatives à l’argent des programmes européens pour la période 2014-2020 utilisé en Tchéquie. Ils montrent que le pays a une nouvelle fois bien du mal à utiliser ces dotations.

Photo illustrative: Commission européennePhoto illustrative: Commission européenne Pour les six premiers mois de l’année, 12 milliards de couronnes, environ 460 millions d’euros, ont pu être mobilisées en Tchéquie depuis les dix programmes opérationnels de l’Union européenne. Cela porte le chiffre total, pour la période 2014-2020, à 76,6 milliards de couronnes, environ 3 milliards d’euros. Cette somme représente 13,2 % des 580,7 milliards de couronnes, plus de 22 milliards d’euros, auxquelles peut prétendre le pays.

D’après des experts cités par l’agence de presse ČTK, la République tchèque est clairement en retard sur les autres Etats européens. Ils estiment, que, comme lors de la période précédente en 2015, Prague devra utiliser cet argent de façon précipitée. La Tchéquie est assurée de pouvoir dépenser 334,5 milliards de couronnes (13 milliards d’euros). Le reste, ou une partie du reste, pourrait lui passer sous le nez si les autorités tchèques ne réussissent pas à utiliser ces subventions.

Au mois de juin, le Premier ministre Andrej Babiš a critiqué la façon dont le budget était conçu pour la période 2014 à 2020. Selon lui, Bruxelles aurait imposé à Prague un système inadapté avec une grande partie de l'argent mis à disposition de la Tchéquie qui se rapporterait au secteur du social. Or d’après le leader du mouvement ANO, le pays aurait plutôt besoin d’argent pour des investissements.

Lors de la période 2007-2013, la République tchèque avait finalement réussi à utiliser 700 milliards de couronnes (27 milliards d’euros). Le pays était passé à côté de 4 % seulement du montant mis à disposition initialement.

24-07-2018