Prix des logements : selon Eurostat, l’inflation reste très forte en Tchéquie

10-07-2019

Le taux d’inflation moyen des prix du logement au cours du premier trimestre de cette année s’est élevé à 9,4 % en République tchèque, selon les données publiées par Eurostat, ce jeudi.

Photo illustrative: Kristýna MakováPhoto illustrative: Kristýna Maková Il s’agit d’une baisse de 0,5 % par rapport au quatrième trimestre 2018. Parmi les pays membres de l’Union européenne, la République tchèque affiche la deuxième plus forte inflation annuelle, selon l’office statistique de l’UE. Seule la Hongrie (+11,3 %) présente un taux plus élevé. Le Portugal (+9,2 %), la Slovénie (+8,4 %), et les Pays-Bas (+8,2 %) figurent juste derrière la République tchèque. A l’autre bout de l’échelle, l’Italie est l’unique pays à avoir enregistré une baisse (-0,8 %).

A titre de comparaison, le prix des logements, tel que mesuré par l'indice des prix des logements, a augmenté de 4 % tant dans la zone euro que dans l’ensemble l'UE au premier trimestre 2019 par rapport au même trimestre de l'année précédente, peut-on lire toujours dans le même rapport d’Eurostat. Il s’agit également d’une hausse de 0,3 % par rapport au dernier trimestre 2018. A noter que parmi les dix pays où sont observées les augmentations les plus importantes, sept appartiennent à l’ancien « bloc de l’Est ».