Signature d’un accord tchéco-allemand sur la ligne à grande vitesse Prague-Dresde

05-03-2020

La République tchèque et l’Allemagne ont signé le 2 mars dernier un accord sur la construction de la future ligne à grande vitesse entre Prague et Dresde qui implique notamment la construction d’un tunnel de 25 kilomètres de long à travers les Monts métallifères frontaliers.

La nouvelle ligne ferroviaire permettra, à terme, de relier plus directement Prague, Dresde et donc Berlin. Le trajet actuel entre la capitale tchèque et la ville saxonne surnommée la Florence du Nord passera de 2h15 à 1h, réduisant de fait également celui jusqu’à Berlin : de 4h30 à 2h30.

La construction d’une nouvelle ligne ferroviaire entre Heidenau, au sud de Dresde, et Ústí nad Labem dans le nord de la République tchèque, est au cœur du projet puisqu’elle nécessite notamment la construction d’un tunnel de 25 km de long à travers les Monts métallifères, frontière naturel entre les deux pays.

La ville d’Ústí nad Labem accueille favorablement le projet qui est en discussion depuis plusieurs années. « La ville sera ensuite à seulement 25 minutes de Prague (au lieu d’une heure environ actuellement, ndlr). Cela veut dire qu’il y aura une plus grande mobilité des travailleurs, » se réjouissait l’an passé le maire de la ville Petr Nedvědický. D’après lui, des personnes travaillant à Prague pourraient s’installer à Ústí où le logement est moins onéreux et faire la navette.

Outre le transport de voyageurs, la nouvelle ligne permettra également de renforcer le fret entre les deux pays qui devrait doubler d’ici 2030 par rapport à 2010. Sept corridors potentiels sont actuellement à l’étude pour évaluer leur incidence sur les habitants et l’environnement. Une évaluation qui devrait être achevée d’ici l’été prochain, tandis que l’équipe germano-tchèque en charge du projet devrait lancer sous peu un appel d’offres en vue de la construction du tunnel..

05-03-2020