Tourisme : 2015 sera une nouvelle année record pour la République tchèque

15-12-2015

Le tourisme, qui constitue un des piliers de son économie, rapporte gros à la République tchèque. Lors des trois premiers trimestres de cette année, ce secteur d’activité majeur a généré 108,3 milliards de couronnes (4 milliards d’euros) de recettes issues des visiteurs internationaux, soit une croissance de 5,5% en l’espace d’un an. Inversement, les Tchèques ont dépensé 88,5 milliards de couronnes (près de 3,3 milliards d’euros) lors de leurs séjours à l’étranger ou de leurs courses dans les régions frontalières, soit près de 15% de plus que sur la même période en 2014.

Karla Šlechtová, photo : ČTKarla Šlechtová, photo : ČT Le tourisme en République tchèque a donc affiché un solde excédentaire de quelque 700 millions d'euros à l’issue des neuf premiers mois de cette année, selon les chiffres communiqués par la Banque nationale tchèque et l’agence CzechTourism. Ce solde représente la différence entre les recettes issues des visiteurs internationaux et les dépenses des Tchèques à l'étranger.

La hausse des recettes du tourisme est d’abord l’effet de l’augmentation du nombre de visiteurs étrangers. Selon la ministre du Développement régional, Karla Šlechtová, la République tchèque profite d’une demande plus importante en provenance des marchés européens proches liée notamment au taux de change avantageux sur la durée de la couronne par rapport à l’euro (27 CZK/EUR).

Photo : Kristýna Maková, ČRo - Radio PraguePhoto : Kristýna Maková, ČRo - Radio Prague Entre début janvier et fin septembre, la République tchèque a ainsi accueilli 21,1 millions de touristes étrangers, soit un nouveau chiffre record (+8,3% par rapport à 2014). Sur ce total, 6,7 millions de personnes ont passé au moins une nuit dans le pays. Inversement, 10,9 millions (dont environ 60% d’Allemands) n’ont passé qu’une journée, le plus souvent pour du shopping, et 1,9 million de personnes n’étaient que des voyageurs transitant par la République tchèque. A noter qu’à lui seul, le troisième trimestre, période de l’année généralement la plus porteuse, a permis d’attirer 8,7 millions d’étrangers.

Les années se suivent et se ressemblent donc en République tchèque, qui compte parmi les vingt-cinq à trente pays les plus visités au monde. 2014 avait déjà été un exercice record. Le tourisme récepteur avait alors généré des recettes de près de 142 milliards de couronnes (5,25 milliards d’euros) pour un solde excédentaire de 35 milliards de couronnes (près de 1,3 milliard d’euros).

15-12-2015