Annulé, le festival de Karlovy Vary veut malgré tout offrir une « vraie expérience de cinéma » à son public

29-04-2020

Il n'y aura donc pas de festival du film de Karlovy Vary cette année, a annoncé mardi, son directeur. Grand rendez-vous du septième art en République tchèque, l'événement qui devait célébrer son 55e anniversaire début juillet est finalement reporté à 2021. Un crève-cœur pour ses organisateurs et les habitués du festival, mais qui s'est avéré nécessaire face à la situation inédite que représente la pandémie actuelle.

Photo: ČTK/Slavomír KubešPhoto: ČTK/Slavomír Kubeš

« Ce que j’adore à Karlovy Vary, c’est que c’est très réputé à Paris et les gens adorent ce festival. On m’avait expliqué que les gens venaient de toute la République tchèque, qu’il y a tous ces jeunes qui viennent avec leur sac à dos, que les salles sont remplies... C’est fabuleux, du coup, j’avais très envie de venir et je suis vraiment très heureuse d’être ici. »

En quelques mots, la réalisatrice française Marion Laine avait résumé en 2008 au micro de RPI ce qui distingue le festival de Karlovy Vary des autres rendez-vous internationaux du cinéma : c'est l'atmosphère décontractée du festival, où se côtoient stars, jeune gens et familles cinéphiles, renforcée par le cadre de la ville thermale, qui fait tout le charme de cet événement.

Jiří Bartoška, photo: Kristýna MakováJiří Bartoška, photo: Kristýna Maková Et c'est aussi une des raisons qui a conduit le directeur du festival, Jiří Bartoška a choisir l'annulation pure et simple, plutôt qu'un report au mois d'août, comme cela avait été imaginé un temps : « Le festival est magnifique par son atmosphère. Etudiants, cinéphiles, professionnels du cinéma se rencontrent dans des salles pleines à craquer. Tout le monde attend et ceux qui n'ont pas de place s’assoient en général sur les marches. On ne se voyait pas compter les gens, pour savoir s'ils étaient 50 ou 100... Nous avons décidé que cela ferait plus de mal au festival qu'autre chose, » a-t-il déclaré au micro de la Radio tchèque.

C'est l'annulation du festival de Cannes qui semble avoir été le tournant décisif : « Cannes repoussait toujours et encore l'annonce de son maintien ou de son annulation. Nous nous sommes dit que la France était plus touchée par l'épidémie que la Tchéquie, et que comme ils prenaient leur temps, nous pourrions peut-être repousser notre festival au mois d'août. Mais quand Cannes a été annulé, nous nous sommes dit que ça ne faisait pas sens de maintenir notre festival, » a encore détaillé Jiří Bartoška.

Robert de Niro, Helen Mirren, Antonio Banderas, Isabelle Huppert, Patrice Chéreau, John Malkovitch : les grands noms n'ont pas manqué ces dernières années sur le tapis rouge du festival. On ne saura pas quelles stars étaient prévues et l'édition qui devait se dérouler du 3 au 11 juillet devrait être fortement remaniée l'an prochain : l'affiche devrait toutefois être conservée avec un simple changement de date.

Robert de Niro au festival du film de Karlovy Vary en 2008, photo: Štěpánka BudkováRobert de Niro au festival du film de Karlovy Vary en 2008, photo: Štěpánka Budková

En attendant, les cinéphiles pourront quand même découvrir cet été une partie du programme prévu cette année en version réduite évidemment, comme l'a détaillé le directeur artistique du festival Karel Och, au micro d'Ian Willoughby :

Karel Och, photo: Ian WilloughbyKarel Och, photo: Ian Willoughby « Les cinémas devraient rouvrir en Tchéquie vers la fin mai – certes avec un maximum de 50 personnes par salles, mais c'est un retour progressif à la normale. Nous souhaitons donc en profiter pour partager avec notre public une partie de notre programme et des films qui nous ont fait vibrer. Nous avons sélectionné 18 films. Le programme copiera en quelque sorte l'agenda du festival, avec des projections entre le 3 et 11 juillet, et deux films par jour, en fin d'après-midi et en soirée. Si tout se passe bien, nous espérons pouvoir être présents dans une centaine de cinémas du pays. Nous prévoyons aussi d'accompagner les films par exemple en skypant avec les cinéastes pour des séances de questions/réponses. Nos équipes vont se rendre dans toutes les villes où seront les projections.Donc nous proposons moins de 20 films, mais c'est beaucoup d'émotions positives. Et surtout, c'est du cinéma : ce n'est pas en ligne, c'est une vraie expérience de cinéma. »

La 55e édition du festival se déroulera elle, si tout va bien, du 2 au 10 juillet 2021.

29-04-2020