Barbora Hrzanova, Jiri Korn, Vaclav Havel... les lauréats des Prix Thalie

29-03-2004

"Le théâtre est le père de tous les arts. Le théâtre est une sorte de lumière qui éclaire le chemin de l'humanité. Une lumière qui assure un lien organique avec les spectateurs, car il nous réchauffe tous", a écrit, dans son message à l'occasion de la Journée mondiale du théâtre, la dramaturge égyptienne Fathia El Assal. Le samedi 27 mars, ses propos ont été lus au Théâtre national de Prague, avant la distribution des Prix du théâtre Thalie 2003. J'ai assisté à la cérémonie...

Barbora Hrzanova, photo: CTKBarbora Hrzanova, photo: CTK Les Prix Thalie, portant le nom de la muse des artistes, sont attribués par l'Association des acteurs tchèques. Ils récompensent les meilleurs comédiens, chanteurs d'opéra et d'opérette et danseurs de ballet de l'année. Parmi les artistes primés, citons Barbora Hrzanova, qui joue, au Théâtre de Pribram, en Bohême centrale, dans l'adaptation théâtrale d'un roman de l'écrivain contemporain Irena Douskova. La comédienne a charmé le public et la critique avec son rôle d'une gamine de huit ans et son regard d'enfant sur la dure époque dite de "normalisation", qui a suivi le Printemps de Prague. "Vous ne pouvez pas imaginer combien je suis heureuse de pouvoir dire sur scène, en tant que petite Helenka, que 'les communistes sont des cons, mais on ne peut pas le dire en public.' ", a confié Barbora Hrzanova au parterre rempli du Théâtre national.

Une récompense spéciale du Collegium des Prix Thalie a été décernée au dramaturge et ancien Président tchèque, Vaclav Havel, pour son apport au théâtre tchèque. Mais son état de santé l'a empêché d'assister à la soirée solennelle. Le public l'a toutefois salué avec un tonnerre d'applaudissements. Et son épouse Dagmar, comédienne, a présenté, à sa place, ses remerciements... L'univers du théâtre, Vaclav Havel en est nostalgique :

"Cela fait déjà 15 ans que j'ai écrit ma dernière pièce et 35 ans que je ne travaille plus au théâtre. Le fait que je continue à être classé parmi les hommes de théâtre tchèque est, ma foi, très encourageant. Et ce d'autant plus que le présent fait tout pour que le passé soit oublié. Je pense que tôt ou tard, je trouverai le temps, la concentration et le courage d'écrire encore quelque chose de dérangeant pour le monde du théâtre. Je n'aimerais vraiment pas qu'à ma fonction d'ancien Président, assez particulière et pas facile du tout, soit associée aussi la fonction d'ancien dramaturge. Croisez les doigts pour moi."

Voilà pour le récent message de Vaclav Havel. Je vous propose de rencontrer les autres lauréats des Thalies ce dimanche, dans le Magazine culturel. Pour vous mettre l'eau à la bouche, voici l'un d'entre eux, le chanteur Jiri Korn, couronné pour le rôle de Monsieur Thénardier dans la comédie musicale Les Misérables.

29-03-2004