Coronavirus oblige, la Télévision tchèque fait la classe aux enfants

16-03-2020

« Contraints » de rester chez eux depuis mercredi dernier en raison de la fermeture des écoles pour au moins un mois, et désormais du placement en quarantaine de l’ensemble du pays, les enfants tchèques ont la possibilité, depuis lundi matin, de suivre un programme pédagogique spécial diffusé par la Télévision publique.

Photo: ČTPhoto: ČT

Photo: ČTPhoto: ČT Appelé « UčíTelka » - « Ou quand la télé fait la classe aux enfants », l’intitulé de ce programme très probablement unique en son genre en Europe, est la résultante d’un judicieux jeu de mots entre le verbe « učit » - enseigner, faire la classe, donner un cours – et « telka » qui, en tchèque, désigne la télé dans le langage familier. Autrement dit, c’est désormais la télé qui fait la classe. Mais en tchèque, le mot « učítelka » désigne aussi une institutrice, et comme l’a expliqué la Télévision tchèque sur son site, UčíTelka remplace donc les maîtresses. Ou plutôt supplée les enseignants, car comme l’a bien précisé le directeur de Česká televize (ČT), Petr Dvořák, tout cela « ne remplace pas la vraie école ». Pour rappel, à l’exception de quelques écoles maternelles, tous les établissements scolaires ont fermé leurs portes mercredi dernier suite à la décision prise par le Conseil de sécurité de l’Etat.

Dans le pays d’origine de Comenius, grand réformateur du système scolaire qui, au XVIIe siècle déjà, voyait en la pédagogie la seule solution pour résoudre les crises provoquées par les guerres en Europe, il est permis de penser que cette volonté de ne pas laisser les enfants s’abandonner à l’oisiveté, n’est pas anodine. « Le temps qu’il faudra mais au minimum pour un mois et en fonction du succès du programme », la Télévision tchèque va s’efforcer de combler le vide, immense dans la vie quotidienne de chaque famille, causé par cette fermeture générale des écoles.

Photo: ČTPhoto: ČT Diffusé pour la première fois sur la deuxième chaîne nationale ČT2 ce lundi matin à partir de 9 heures - soit quand même une heure après le début habituel des cours dans les écoles tchèques -, ce programme conçu en partenariat avec le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, est d’abord destiné aux élèves des classes de première à cinquième (l’équivalent du cours préparatoire au CM2 en France), soit donc des deux premiers cycles de l’enseignement élémentaire, des apprentissages fondamentaux et de leur consolidation. Il doit aussi permetrre de venir en aide aux parents, dont nombreux restent à leur domicile en mode télétravail, de façon à pouvoir leur permettre de mieux organiser leur emploi du temps.

Trois heures durant, jusqu’à midi et du lundi au vendredi, différents cours d’une petite demi-heure seront assurés, en direct et en présence également de trois enfants, par des enseignants triés sur le volet en fin de semaine dernière suite à l’annonce faite par le gouvernement. Ces enseignants se relaient en fonction des classes d’âge. Trois matières seront proposées, à raison d’une par jour : tchèque, mathématiques et sciences sociales.

Disponible également en ligne (cf. : https://www.ceskatelevize.cz/porady/13394657013-ucitelka/), chaque cours est suivi d’une courte pause durant laquelle des émissions d’archives produites par Déčko, la chaîne pour la jeunesse de la Télévision tchèque, seront diffusés. Très appréciée des petits Tchèques, Déčko (cf. : https://www.radio.cz/fr/rubrique/faits/la-television-tcheque-veut-faire-decouvrir-le-francais-aux-enfants-tcheques) compte, depuis son lancement en 2013, parmi les programmes du genre les plus regardés en Europe dans la tranche d’âge de 4 à 12 ans.

L’après-midi, enfin, un autre contenu spécial destiné cette fois aux élèves plus âgés notamment des collèges, appelé lui « Škola doma » - « L’Ecole à la maison » - est également proposé. Histoire que les plus grands aussi, selon la Télévision tchèque, « passent leur temps de manière utile et intelligente ». Comenius n’aurait pas dit mieux...

16-03-2020