Festival international du Film documentaire de Jihlava

30-10-2003

La ville où grandit Gustav Mahler, située à la limite entre la Bohême et la Moravie accueillait, il y a quelques jours, le 7e Festival international du Film documentaire. Quatre prix ont été décernés au terme de la projection dans toutes les salles de Jihlava de films sélectionnés parmi ceux envoyés par des réalisateurs et producteurs de documentaires du monde entier. Une nouvelle compétition intitulée « Entre deux mers » a été créée cette année, présentant des films issus des pays situés entre la Baltique et l'Adriatique, et le prix du meilleur documentaire d'Europe centrale a été décerné à deux films: « Sentiment » du réalisateur tchèque Tomas Hejtmanek et « 66 saisons » du Slovaque Peter Kerekes. Ont été également remis le prix du meilleur documentaire tchèque, le prix du public, et un prix spécial décerné à Alexander Hackenschmied pour sa contribution au monde de cinéma. Ce festival reste unique en son genre en Europe centrale et permet discussions, débats et confrontations entre les réalisateurs, producteurs, diffuseurs et spectateurs. De nombreuses chaînes de télévision représentées au festival ont montré leur intérêt pour la création de films documentaires dans les pays qui rejoindront bientôt l'Union européenne. Madeleine Avramoussis de la chaîne franco-allemande ARTE vous livre les raisons de sa venue à Jihlava. Des propos recueillis par Alexis Rosenzweig.

30-10-2003