Foot – Ligue Europa : Lyon pour le Sparta et Atlético Madrid pour Plzeň en groupes

31-08-2012

Depuis l’élimination du Slovan Liberec au 3e tour préliminaire, on sait qu’il n’y aura pas de club tchèque cette saison en Ligue des champions. La déception pour les amateurs de football tchèque que procure cette nouvelle absence dans la plus belle et prestigieuse des coupes européennes est partiellement adoucie par la qualification de deux clubs pour la phase de poules de la Ligue Europa : le Sparta Prague et le Viktoria Plzeň.

Feyenoord Rotterdam - Sparta Praha, photo: CTKFeyenoord Rotterdam - Sparta Praha, photo: CTK Vainqueur 2 à 0 du Feyenoord Rotterdam, jeudi soir, à Prague, le Sparta a confirmé devant son public le résultat nul prometteur (2-2) qu’il avait ramené de son déplacement à l’aller aux Pays-Bas. Ce match retour du 4e tour préliminaire a même ressemblé à une formalité par instants pour le club tchèque, tant les Néerlandais, qui avaient pourtant besoin de marquer au moins un but pour espérer se qualifier, ont été décevants. Auteur de trois des quatre buts de son équipe sur l’ensemble des deux matchs, c’est d’ailleurs ce que reconnaissait, étonné, l’attaquant du Sparta, Václav Kadlec :

Václav Kadlec, photo: CTKVáclav Kadlec, photo: CTK « Ils n’ont eu aucune occasion. Peut-être pensaient-ils que ça allait venir tout seul. En tous les cas, nous n’avons jamais été mis en danger, nous n’avons jamais été sous pression. Je ne veux pas dire que c’était une qualification facile, mais j’ai été très surpris et déçu par ce qu’ils ont montré aujourd’hui. »

Qualifié, le Sparta Prague retrouvera cet automne les Espagnols de l’Athletic Bilbao, l’Olympique lyonnais et les Israéliens de l’Hapoël Ironi Kiryat Shmona. Ainsi en a décidé le tirage au sort de la composition des groupes effectué ce vendredi à Monaco.

Egalement qualifié, le Viktoria Plzeň, donc. Après une participation historique à la Ligue des champions la saison dernière, le club de Bohême de l’Ouest, qui pratique assurément le plus beau jeu actuellement en République tchèque, a cette fois décroché son billet pour la Ligue Europa, et ce aux dépens de Lokeren. Défait (1-2) à l’aller en Belgique, Plzeň est parvenu à renverser la valeur sur sa pelouse en s’imposant sur la plus petite des marges (1-0). Une qualification obtenue dans la douleur et au bénéfice du but marqué à l’extérieur, mais qui suffisait amplement au bonheur du défenseur David Limberský :

Viktoria Plzeň - Lokeren, photo: CTKViktoria Plzeň - Lokeren, photo: CTK « C’est un formidable succès pour nous ! Après le Sparta et le Slavia, et après la Ligue des champions l’année dernière, nous sommes le premier club tchèque à nous qualifier deux saisons en suivant pour la phase de groupes d’une coupe d’Europe. Ce n’est pas rien, surtout que Lokeren n’a pas été un adversaire facile. C’était au moins aussi difficile que contre Copenhague la saison dernière pour la qualification en Ligue des champions. Les dernières minutes du match ont été très longues, nous avons souffert pour conserver notre avantage d’un but, mais finalement nous sommes heureux de nous être qualifiés. »

Et dans son groupe, le Viktoria Plzeň sera opposé aux Espagnols de l’Atlético Madrid, tenants du titre, aux Israéliens de l’Hopel Tel-Aviv et aux Portugais de Coimbra.

Viktoria Plzeň - Lokeren, photo: CTKViktoria Plzeň - Lokeren, photo: CTK C’est fini en revanche pour le Slovan Liberec. Eliminé de la Ligue des champions dès le 3e tour préliminaire, le champion de République tchèque a également été sorti de la Ligue Europa, cette fois battu par les Ukrainiens du Dniepr Dniepropetrovsk. Après le résultat nul (2-2) de l’aller en Bohême du Nord, Liberec a été défait en Ukraine (2-4). De nouveau menés de deux buts comme à l’aller, le Slovan est toutefois parvenu à recoller au score. Mais cela est resté insuffisant pour espérer mieux qu’une élimination avec les honneurs, même si l’entraîneur Jaroslav Šilhavý tenait d’abord à souligner la qualité de la prestation de son équipe :

« Je dois remercier l’équipe pour sa deuxième mi-temps, où comme au match aller, elle est parvenue à remonter deux buts. Mes joueurs ont fait preuve de caractère et ils auraient pu créer l’exploit puisque nous avons tiré sur le poteau lorsque le score était de 3-2 en faveur de Dniepr. A 3-3, c’est nous qui aurions été qualifiés. Malgré l’élimination, je tiens donc vraiment à féliciter mes joueurs. »

Ne reste plus désormais qu’à espérer que ces mots ne seront pas ceux également des entraîneurs du Sparta Prague et du Viktoria Plzeň à la fin de l’automne et des groupes de la Ligue Europa.

31-08-2012