Grosse déception pour Roman Šebrle en athlétisme, soulagement pour le Slavia de Prague en football

21-08-2009

En athlétisme, déception pour le désormais ancien champion du monde tchèque de décathlon. Roman Šebrle n’a en effet terminé que 11e aux Championnats du monde de Berlin. C’est la fin d’un règne selon certains. Et puis en football. Cinq clubs tchèques disputaient, jeudi, les matchs allers du tour de barrages qualificatif pour la phase de poules de la Ligue Europa. Des matchs remportés par les deux clubs pragois, le Slavia et le Sparta ainsi que par Liberec. Défaites en revanche pour Teplice et Olomouc.

Roman Šebrle, photo: CTKRoman Šebrle, photo: CTK Athlétisme pour commencer. Avant la compétition, Roman Šebrle avait déclaré se sentir en grande forme pour ces nouveaux Championnats du monde. Le tenant du titre envisageait avec confiance le décathlon, espérant conserver son titre acquis à Osaka il y a deux ans. Le Tchèque termine finalement 11e, avec un total de 8 266 points à l’issue des dix épreuves. Une grosse déception pour le champion olympique d’Athènes, et la fin d’un règne selon certains. Lui-même reconnaît que ses heures de gloire sont désormais probablement derrière lui. Šebrle pense toutefois déjà aux prochains Mondiaux de 2011 à Taegu, en Corée du Sud. Bien qu’il aura alors 36 ans, le recordman du monde, qui reste le seul athlète de l’histoire à avoir dépassé la barre des 9 000 points, espère bien ramener une nouvelle médaille. Mais face à la concurrence montante, incarnée entre autres par le nouveau champion du monde, l’Américain Trey Hardee, qui a réalisé un score de 8 790 points à Berlin, la tâche ne s’annonce pas de tout repos.

Sparta Prague - Maribor, photo: CTKSparta Prague - Maribor, photo: CTK Football, cinq équipes tchèques étaient en lice, jeudi, à l’occasion des matchs allers du tour de barrages de la toute nouvelle Ligue Europa, compétition qui remplace l’ancienne Coupe de l’UEFA. Une soirée qui s’est soldée par trois victoires et deux défaites. Le FK Teplice et le Sigma Oloumoc se sont inclinés. Teplice, d’abord, a été dominé (1-2) devant son public par les Israéliens de l’Hapoël Tel-Aviv, tandis qu’Olomouc, qui rendait visite aux Anglais d’Everton, a bu le calice jusqu’à la lie en étant largement battu (0-4). Victoire en revanche pour le Slovan Liberec. 2-0 à l’extérieur contre les Roumains du Dinamo Bucarest. A noter que le match a été interrompu peu avant la fin, une frange de supporters locaux, mécontents du déroulement de la partie, ayant envahi le terrain. Enfin les deux équipes praguoises du Sparta et du Slavia se sont également imposées. En déplacement, le Sparta est venu à bout des Slovènes de Maribor (2-0). Grâce aux deux buts inscrits par l’attaquant ivoirien du Sparta, Bony Wilfried. Soulagement enfin pour le Slavia Prague qui a fait la loi sur sa pelouse contre l’Etoile Rouge de Belgrade. Avec une victoire nette et sans bavure (3-0), le champion en titre de République tchèque a partiellement fait oublier son élimination prématurée contre les Moldaves du Sheriff Tiraspol deux semaines plus tôt en Ligue des champions. Un succès convaincant qui était source de grande satisfaction également pour l’international tunisien du Slavia, Tijani Belaïd, comme il l’a confié à la sortie des vestiaires au micro de Guillaume Narguet.

Slavia Prague - Belgrade, photo: CTKSlavia Prague - Belgrade, photo: CTK « Je pense que 3-0 est un résultat favorable, on est à domicile et nous n’avons pas pris de but, c’est important, l’entraîneur a insisté sur ça. Gagner 3-0 dans des matchs comme ça c’est important. Mais il y a aussi le match retour, et comme l’Etoile rouge de Belgrade est une très bonne équipe à domicile, il faudra faire attention là-bas. »

On a vu de très belles actions collectives, les buts sont arrivés sur des actions collectives. Pensez-vous que ce match peut lancer le Slavia après des débuts difficiles ?

Slavia Prague - Belgrade, photo: CTKSlavia Prague - Belgrade, photo: CTK « C’est vrai que nous avons eu des débuts difficiles, même si cela ne fait que trois matchs que je suis titulaire ; je n’ai pas joué le match contre le Sheriff Tiraspol, c’est dommage que nous n’ayons pas réussi à nous qualifier dans le Ligue des Champions. Maintenant on va tout donner pour l’UEFA, parce que c’est important aussi. Et je pense qu’on est une très bonne équipe. »

Avec un recul de deux semaines, comment expliquez-vous cette déception et cette déconvenue contre le Sheriff Tiraspol ?

 « Je l’ai très mal vécu, parce que je voulais participer à ce match, parce qu’on aurait pu se qualifier et que le Sheriff Tiraspol n’était pas la pire équipe que nous aurions pu tirer. Nous avons joué de manière un peu timorée, or quand le Sheriff Tiraspol joue au Slavia, c’est eux qui devraient être timorés, mais ils ont mieux joué que nous et ils se sont qualifiés. »

Entre ces deux matchs, cette amélioration entre Tiraspol et aujourd’hui ce très bon match, quelle est la différence ? L’arrivée de Tijani Belaïd dans l’équipe ?

 « Non bien sur que non, l’entraîneur a fait des bons changements, et l’équipe est plus en confiance en championnat. Gagner aujourd’hui à domicile c’est important. Mais maintenant on est sur une bonne lancée, il ne faut pas s’arrêter là. Le Slavia est une bonne équipe, et je pense que le Slavia doit viser la première place en République tchèque, et essayer de consolider sa place en Europe, peu importe la Ligue. Je pense que le Slavia doit partir avec ces principes à chaque saison. »

Tous les matchs retours du tour de barrages de la Ligue Europa seront disputés jeudi prochain.

21-08-2009