Jiri Dedecek : Brel et moi, c'est une affaire de coeur

22-12-2004

La sortie, la semaine dernière, du CD au titre franco-tchèque "Musime videt-Il nous faut regarder", signé Jiri Dedecek a été très remarquée par la critique.

Jiri DedecekJiri Dedecek Chanteur, auteur, compositeur et érudit amoureux de la musique française, Jiri Dedecek y interprète les chansons de Jacques Brel, ou plutôt ses versions tchèques de ces chansons. Aussi, elles ont donné lieu à un récital que Jiri Dedecek présente, avec succès, sur plusieurs scènes pragoises. Jiri Dedecek au micro de Guillaume Narguet.

"Brel, c'est une affaire de coeur pour moi... Tout avait commencé en 2002, lorsque la Délégation Wallonie-Bruxelles m'a demandé de traduire quelques chansons de Brel à l'occasion d'une exposition qui a été consacrée. Cela était une grande découverte pour moi, ses chansons m'ont beaucoup touché. Je me suis identifié à son univers. Quand je chante 'La chanson des vieux amants', par exemple, c'est comme si c'était une chanson à moi. Et le public réagit aussi très bien, quand je joue 'Les bourgeois', ils rigolent beaucoup."

Comment faire passer en tchèque le message de ses chansons, car ce sont des textes particuliers, qui racontent son pays ?

"Si vous parlez, par exemple, de la chanson 'Le plat pays', c'est peut-être vrai, mais celle-là, je ne l'ai pas traduite. Justement, de son oeuvre, j'ai choisi les chansons que je qualifierais d'universelles, qui parlent à tout le monde, comme 'Les bourgeois' ou 'Les vieux'. Ce sont des sujets qui concernent tout un chacun. Dans ces cas-là, il est 'facile' de transmettre le message de Brel, c'est-à-dire qu'il faut bien traduire son texte et puis plus ou moins bien le chanter, avec une voix qui n'est pas celle de Brel, bien évidemment."