Ladislav Rychman ou L'art de la comédie musicale

04-04-2007

« Je n'ai jamais été trop patient, je me suis toujours amusé à découvrir de nouvelles choses, » disait le réalisateur Ladislav Rychman qui vient de s'éteindre à Prague à l'âge de 84 ans. C'est lui qui a fait le premier clip musical à la télévision tchécoslovaque, c'est lui qui a porté à l'écran la première comédie musicale tchèque digne de ce nom.

Ladislav Rychman, photo: CTKLadislav Rychman, photo: CTK Petit, Ladislav Rychman écoutait la radio et était fasciné par la musique, il a appris à aimer la musique symphonique, mais aussi l'opéra. Adolescent, il a perdu sa mère déportée dans un camp de concentration. Lui-même, à la fin de la guerre, a échappé au dernier moment à la mort. Condamné aux travaux forcés, il a tenté de s'enfuir du camp avec neuf codétenus et a été pris par un commando allemand. Les soldats ont obligés les fugitifs à creuser leurs propres tombes, et le jeune homme se préparerait à mourir. Heureusement, juste avant de le fusiller les bourreaux ont reçu l'ordre de libérer tous les prisonniers et Ladislav Rychman est né pour la deuxième fois.

'Vieux dans la houblonnière''Vieux dans la houblonnière' Après la guerre, le jeune homme talentueux fonde à Prague tout d'abord le Théâtre de la Satire et, à partir de 1949, devient scénariste et réalisateur du studio des courts métrages. Sa passion pour le théâtre et le septième art ne lui laisse même pas le temps de terminer ses études à l'Université Charles et à la faculté du cinéma. Il commence à tourner ses premiers longs métrages aux studios de Barrandov à Prague, dès 1956. Il travaille pour la télévision, il est un des réalisateurs qui rehaussent la renommée de la Lanterne magique, un genre nouveau qui marie le théâtre, la pantomime et le cinéma.

'Vieux dans la houblonnière''Vieux dans la houblonnière' En 1964, Ladislav Rychman signe son chef-d'oeuvre. C'est une comédie musicale intitulée « Starci na chmelu - Vieux dans la houblonnière » qui le lance comme un des meilleurs réalisateurs de sa génération et dont le succès ne se démentira plus. Cette histoire d'un groupe de jeunes étudiants qui font un travail saisonnier dans une houblonnière est portée à l'écran avec une légèreté, un charme et un humour irrésistibles. Le public n'arrive pas à se rassasier de cette comédie qui en dit long sur les moeurs de l'époque. Le film est en plus admirablement servi par de jeunes acteurs et surtout par l'inimitable Vladimir Pucholt dans le rôle d'un amoureux qui osera braver la discipline scolaire et la morale hypocrite et avouer publiquement son amour. Pratiquement toutes les chansons du film seront de véritables tubes et les jeunes imiteront les fantaisies vestimentaires de ses protagonistes. A partir de 1966, le film sera cependant retiré de la distribution et le public ne le retrouvera qu'à la chute du communisme en 1989.

Aujourd'hui encore, les téléspectateurs exigent ses rediffusions dans des intervalles plus au moins réguliers. Ladislav Rychman tournera encore trois comédies musicales dont surtout « Dama na kolejich - La Dame sur les rails » avec l'excellente comédienne Jirina Bohdalova, mais aucune de ces oeuvres ne sera reçue avec un enthousiasme aussi unanime. De nos jours, pratiquement tous les Tchèques connaissent cette chanson qui résume l'histoire des « Vieux dans la houblonnière »...

04-04-2007